L’interdiction bancaire et ses solutions

Interdiction bancaire

Quelques solutions se présentent pour faciliter le quotidien des personnes frappées d’interdiction bancaire. D’une manière générale, l’interdiction bancaire est une sanction prononcée contre les personnes qui ont délivré un chèque sans provision. Ces dernières ne seront plus autorisées à émettre des chèques et les banques leur interdisent l’accès à certains produits et services.

En France, des solutions sont envisagées pour limiter le nombre d’interdictions bancaires et pour pallier à la situation elle-même. En premier lieu, la Banque de France accorde une aide aux personnes en situation d’interdiction bancaire. Elle les redirige notamment vers des établissements bancaires qui accepteront de leur fournir les produits et services de base.

En outre, les banques en ligne proposent aujourd’hui à de telles personnes des offres adaptées à leur situation. Enfin, une dernière solution s’offre aux particuliers frappés d’interdiction bancaire : le Compte-Nickel. Ce service leur accorde en effet un compte et un moyen de paiement simple et pratique à même de remédier à leur situation. Gros plans !

L’interdiction bancaire, c’est quoi ?

Peu confortable, l’interdiction bancaire est une situation qui prive une personne de souscrire des prêts bancaires ou d’émettre des chèques.

En premier lieu, cette décision est ainsi prononcée à l’encontre des clients bancaires qui n’ont pas pu rembourser les crédits qu’elles ont contractés auprès d’un établissement bancaire. Fichés à la FICP (Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers), ces derniers ne peuvent de ce fait plus obtenir des prêts avant la régularisation de leur situation.

L’interdiction bancaire frappe par ailleurs les personnes qui ont émis des chèques sans provision ainsi que celles solidaires d’un émetteur de tels chèques. Dans ce derniers cas, le particulier subit une interdiction bancaire pendant cinq ans. La Banque de France avise tous les établissements bancaires de l’interdiction. De ce fait, la personne pourra difficilement ouvrir un compte bancaire auprès de ces établissements, mais surtout, il lui sera impossible d’émettre des chèques.

Les solutions à l’interdiction bancaire

Une personne en situation d’interdit bancaire peut se tourner vers les banques en ligne afin de bénéficier de leurs produits et services. Ces dernières se sont en effet adaptées aux clients frappés d’interdiction bancaire. Toutefois, les établissements en ligne n’acceptent pas toujours non plus les interdits bancaires.

En cas de trois refus consécutifs, la personne peut solliciter une aide auprès de la Banque de France. Après avoir étudié la situation de l’interdit bancaire, l’institution choisit une banque qui sera tenue d’accepter la demande d’ouverture de compte de celui-ci. Il ne bénéficiera néanmoins que de services de base et dans certains cas d’une carte bleue prépayée.

Le Compte-Nickel se présente par ailleurs comme une solution judicieuse à l’interdiction bancaire. Ce service offre en effet aux interdits bancaires un compte sans banque où déposer ou retirer de l’argent. L’ouverture d’un tel compte se fait en moins de 5 minutes auprès d’un bureau de tabac agréé. Une fois le compte ouvert, la personne bénéficie d’un RIB et d’une carte de paiement.

Le Compte-Nickel est d’autant plus intéressant pour les interdits bancaires car il permet une meilleure gestion des dépenses. Il ne permet en effet pas de découvert et est assorti d’un plafond de paiement fixé à 1 500 euros par 30 jours glissants.

Les offres des banques en ligne destinées aux interdits bancaires

ING Direct comme Boursorama Banque propose des offres adaptées aux interdits bancaires. Les deux enseignes leur accorde notamment une carte de paiement à autorisation systématique ainsi que la possibilité d’effectuer des retraits et des virements. Outre cela, ils peuvent recevoir un relevé de compte mensuel. Les interdits bancaires en CDD ou en RSA peuvent même bénéficier d’un prêt chez Boursorama.

De son côté, Monabanq offre la gratuité de ses services bancaires de base. Elle propose par ailleurs une solution intéressante, facturée 3 euros par mois, s’adressant aux clients en situation de fragilité bancaire. La Banque Postale est quant à elle conseillée par la Banque de France aux interdits bancaires car elle présente quelques facilités pour ouvrir un compte courant classique.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top