Quels sont les moyens de règlement substitutifs présents sur le marché ?

Icones de moyens de règlement

Avec le développement de la technologie innovante, de nombreux moyens de paiement sont à présent disponibles. Mis à part la carte bancaire et le chèque qui sont considérés comme les plus courants, les utilisateurs ont le large choix entre PayPal, le portefeuille électronique, les monnaies virtuelles et bien d’autres. En voici les détails !

De nos jours, tous les modes de paiement sont adaptés aux règlements des achats réalisés sur les sites e-commerce. Chacun d’entre eux possède ses spécificités et ses avantages. De plus, ils sont davantage simples, pratiques et sécurisés.

Certes, nombreux sont les moyens de paiement utilisés habituellement par les consommateurs, mais d’autres modes de paiement liés au compte bancaire restent également disponibles. Elles permettent aux consommateurs d’échapper à l’envoi et à l’émission des chèques bancaires. Parmi ces moyens, on note :

  • les prélèvements automatiques pour les factures récurrentes
  • les Titres interbancaires de paiement ou TIP
  • les virements occasionnels ou permanents

De PayPal à la carte prépayée

PayPal constitue un des moyens de règlement les plus utilisés. Il permet, non seulement de transférer de l’argent, mais également d’en recevoir, notamment lors des échanges sur les sites de vente en ligne ou autres.

Sécurisé et pratique, PayPal répond aux demandes des utilisateurs qui effectuent fréquemment des commandes sur des sites e-commerce. Son atout majeur demeure sur le fait que ce moyen de paiement est accessible via un Smartphone, un ordinateur ou encore une tablette.

Le Bitcoin, quant à lui, permet de réaliser des échanges entre utilisateurs. Précisons toutefois que le transfert se fait sur le web et les opérations ne nécessitent pas l’intervention bancaire.

Un des moyens considérés comme les plus courants, la carte prépayée permet aux usagers de réaliser des transferts d’argent dans différentes circonstances comme les achats en ligne et le paiement des services téléphoniques, etc.

Créditées au préalable, les cartes sont utilisables jusqu’à l’épuisement du montant. Ce mode de fonctionnement permet aux consommateurs de mesurer leurs dépenses tout en sécurisant leurs achats.

Du compte sans banque au portefeuille électronique

Depuis un certain temps, les comptes sans banque émergent dans le système financier français. Compte-Nickel donne aux clients la possibilité de réaliser des transferts, mais également de recevoir de l’argent. L’ouverture d’un compte chez Compte-Nickel peut s’effectuer auprès des 3 000 buralistes en France.

Pour ce faire, il suffit d’une pièce d’identité et les coordonnées téléphoniques du souscripteur. Ce dernier accède au service de Compte-Nickel pour 20 euros par an. Rappelons toutefois que les néobanques n’autorisent pas le découvert bancaire et n’accordent aucun crédit à ses clients.

Nommé wallet par l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement, le portefeuille électronique représente un mode de paiement idéal pour les achats en ligne. Pour ces derniers, l’insertion d’un identifiant et d’un mot de passe est indispensable. Le portefeuille électronique offre ainsi plus de garanties aux utilisateurs effectuant fréquemment des commandes sur ces sites.

À l’instar de V.me et Paylib, les wallet sont considérés comme des moyens de paiement mobile simples et sécurisés.

En regroupant les cartes des clients (carte de paiement et carte de fidélité), ils « permettent de confier à un tiers de confiance les données personnelles et de paiement, qui sont stockées en vue de réaliser des opérations de paiement ». La faculté de se retrouver en prépayé ou en postpayé caractérise les portefeuilles électroniques.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top