ING va définitivement se positionner sur la clientèle professionnelle

Les cartes de crédit permettent de payer des biens et des services en ligne

C’est la dernière ligne droite pour la banque en ligne néerlandaise après une vingtaine d’années au service de ses clients particuliers dans l’Hexagone. En effet, douze mois après sa décision de mettre fin à son activité sur ce segment, ING s’apprête à tourner la page pour se focaliser sur les professionnels. D’ici la fin de l’année, les derniers comptes feraient l’objet d’une fermeture définitive. Pourtant, malgré de multiples relances, quelque trois milliers de comptes demeurent encore ouverts faute de réclamation de la part de leurs titulaires.

En bref
  • ING va fermer les derniers comptes en banque de ses clients particuliers français à la fin de cette année.
  • Il reste encore trois milliers de comptes encore ouverts, en attente d’être réclamés par leurs titulaires.
  • La banque continuera d’assurer la gestion des crédits qu’elle a accordés.
Je compare les offres bancaires

3 % des comptes encore ouverts

La banque en ligne avait affirmé que 97 % des comptes avaient été clôturés.

ImportantLa majorité d’entre eux ont été transférés vers Boursorama Banque dans le cadre d’un accord passé entre les deux parties.

Les 3 % restants sont dans l’attente « d’être réclamés » par leurs propriétaires. Si ces derniers ne se manifestent pas avant la fin de l’année, ING va procéder au dépôt des fonds dans des comptes provisoires.

Ceux qui ne se sont pas encore manifestés sont généralement des personnes ne disposant pas d’un autre compte bancaire faute de stabilité financière. Depuis la mise en application de ce process il y a maintenant quelques semaines, environ 22 000 comptes d’attente ont été créés.

Un responsable au sein d’ING précise qu’en plus de ces comptes "inactifs", certains cas doivent être pris en charge individuellement.

La gestion des crédits immo et conso toujours en cours

Même si le groupe bancaire néerlandais est en train de boucler le processus de clôture des comptes courants, des comptes épargnes, des comptes titres ainsi que des plans d’épargne en actions de ses clients particuliers, il ne va pas pour autant cesser complètement ses activités.

ImportantLa banque va toujours assurer la gestion des crédits à la consommation et des prêts immobiliers qu’elle a octroyés à ses clients avant son intention d’abandonner le segment des particuliers.

Pour mener les encours jusqu’à leur terme, elle a mobilisé une équipe d’une trentaine de personnes.

Archives