Les néobanques se multiplient sur le marché suisse

Un homme dans un café tenant sa carte de crédit et son smartphone pour faire un service bancaire en ligne.

Dans une annonce récente, Credit Suisse a présenté au public sa future offre bancaire 100 % digitale, baptisée CSX. Elle permettra aux particuliers de gérer entièrement leur argent à partir d’une application mobile dédiée. Les utilisateurs pourront par ailleurs accéder à divers produits et services bancaires via leur smartphone dès cet automne.

La Suisse compte actuellement plusieurs entreprises comme Yapeal, Neon et Zak/Cler qui participent à la démocratisation des néobanques dans le pays. Ce marché est également convoité par des enseignes étrangères telles que N26 ou encore Revolut. Postfinance semble aussi développer un projet dans le domaine, selon les informations relayées récemment par les médias spécialisés.

Avec CSX, Credit Suisse se lance ainsi sur un marché porteur et déjà très concurrentiel. La banque helvète a donc besoin de concepts forts pour se démarquer dès le lancement de sa nouvelle offre. Consciente de l’ampleur du défi, le groupe suisse annonce d’emblée une formule prometteuse, notamment à travers ses bars numériques.

Des concepts innovants

En août dernier, Credit Suisse a annoncé la fusion de ses unités Digitalization & Products et Direct Banking. Elles seront désormais réunies sous une seule entité appelée Digital Banking. Effective à partir d’octobre, cette décision laissait déjà présager les ambitions de l’enseigne sur le marché la banque digitale. Cette supposition a été récemment confirmée par l’annonce du lancement de CSX, prévu à la fin du même mois.

La concentration des ressources au sein de Digital Banking permettra d’accélérer la numérisation de la banque, selon son CEO André Helfenstein. D’ailleurs, le dirigeant a déjà évoqué les futures innovations digitales de l’établissement en annonçant cette réorganisation.

Afin de marquer cette mutation numérique, Credit Suisse a décidé de réinventer le concept même de filiale pour son offre CSX. Ses nouvelles succursales disposeront d’un bar numérique permettant aux clients de bénéficier de conseils personnalisés. Par ailleurs, certains établissements pourront devenir des espaces modulaires, adaptés au coworking, à l’organisation d’événements divers, à l’accueil de start-up…

Une offre qui promet de nombreuses possibilités

Concrètement, l’offre CSX inclura un compte bancaire privé, une carte de débit et une application mobile permettant d’effectuer tout type de transaction. Selon Anke Bridge Haux, cheffe de l’unité Digital Banking de Credit Suisse :

CSX s’adresse à toute la clientèle privée de Suisse désireuse d’effectuer ses opérations bancaires de manière simple et rapide, et qui accorde de l’importance au fait de pouvoir bénéficier d’un conseil financier professionnel numérique.

L’application intégrera au fur et à mesure de nouvelles fonctionnalités sur le moyen terme. La banque suisse prévoit notamment d’y ajouter un outil de planification financière et un système de gestion d’actifs. Les utilisateurs de l’application CSX bénéficieront également de services dédiés aux crédits hypothécaires dans les mois à venir.

En somme, Credit Suisse ambitionne de passer le cap du numérique en préservant la qualité de sa prestation, surtout en matière de conseils spécialisés.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top