N26 et Nickel au coude à coude en France

capture écran site Nickel

Jérémie Roselli, directeur général des activités de N26 en France, en Belgique et au Luxembourg, s’est récemment exprimé sur la situation des néobanques depuis le début de la pandémie. La chute de la consommation a eu un impact sur les activités, mais la pépite allemande s’en sort malgré tout avec un bilan « sain ».

Un million et demi de clients français

Jérémie Roselli a annoncé avoir acquis 1,5 million de clients en France au cours de ces derniers mois, le cap du million a été dépassé en octobre 2019.

Il a précisé que

la banque en ligne a réussi à enregistrer 2 000 ouvertures de compte par jour, tous les jours de la semaine.

Jérémie Roselli.

Malgré cette formidable percée, ce chiffre est loin des 2 millions de clients que N26 ambitionnait d’atteindre en 2019.

Un modèle économique rentable

Important La crise sanitaire n’a pas été sans conséquence pour la fintech qui a dû repousser son lancement au Brésil et réduire son effectif aux États-Unis. Les salaires des employés restants ont été réduits de 25 %.

Des changements ont été entrepris au niveau du client pour évoluer vers un modèle économique plus rentable. La banque digitale a ainsi dévoilé une solution d’approvisionnement par carte bancaire au mois de mai 2020.

Jérémie Roselli reste confiant quant à l’avenir de N26 en France. En plus d’un « bilan sain », la néobanque fait partie des nouveaux acteurs du monde de la finance digitale qui profitent de l’ascension prodigieuse des services en ligne, contrairement aux banques traditionnelles qui dépendent des agences physiques. Une comparaison des néobanques peut s'opérer afin de connaitres les différents services en lignes proposées par ces dernières.

Un regain d’intérêt pour le numérique

N26 espère se démarquer en jouant la carte de l’innovation. Mais il n’y a pas que les banques 100 % numériques qui cartonnent, car d’autres acteurs ont misé sur une solution alternative. Nickel (ex-Compte Nickel) a aussi attiré plus de 1,5 million de clients en France au mois de janvier 2020. Sa réussite repose sur un mode de fonctionnement qui associe le numérique et le réseau physique (via les buralistes). Il en est de même pour Ma French Bank qui s’appuie sur le réseau de la Banque Postale. Paul de Leusse, le directeur d’Orange Bank estime que

Ce modèle séduit surtout les personnes qui ne sont pas familières avec les banques en ligne.

Paul de Leusse.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top