Les opérateurs mobiles veulent améliorer le taux de transformation sur les sites marchands

outils pour sites marchands

Les transactions par smartphone se font de plus en plus courantes malgré le fait que les sites marchands éprouvent encore des difficultés à concrétiser les transactions. La faute à un formulaire d’inscription jugé rébarbatif et à une réticence vis-à-vis de la fiabilité des transactions. Cependant, les opérateurs mobiles tendent à changer la donne.

Les transactions financières sur Internet et commerces en ligne connaissent un succès encore plus fulgurant depuis quelques mois. Une croissance qui a été permise, cela va sans dire, par la crise sanitaire et le strict confinement.

De nos jours, les consommateurs ont tendance à avoir recours à leurs smartphones pour consulter des sites marchands, dans 70 % des cas, selon une étude. Toutefois, moins de 30 % de ces visites se concrétisent en achat réel, même si ce taux est en hausse par rapport à l’an dernier. Cela témoigne néanmoins de l’essor de la banque mobile, et pour rappel, les acteurs e-commerce ont atteint le cap historique des 100 milliards d’euros de transactions effectués au cours de l’année 2019.

Supprimer les freins aux transactions

Malgré ce succès apparent, le secteur de la banque digitale tarde à prendre définitivement son envol, la faute à un cadre financier encore inadapté selon les professionnels du secteur. En effet, certains sites marchands ne sont pas toujours accessibles correctement via un smartphone.

Les analystes soulignent aussi une certaine méfiance chez les consommateurs quant à la fiabilité des transactions. Ajouter à cela, le protocole d’inscription sur les sites e-commerce qui requiert la création d’un compte, une identification et une authentification à distance. Cela pourrait être potentiellement un facteur de recul pour les acheteurs.

La solution à un décollage définitif de ce secteur passe donc par la réflexion sur les moyens de supprimer ces freins. Cela permettrait d’avoir un meilleur rapport entre visites des plateformes marchandes et achats.

Les opérateurs télécoms apportent un gage de sécurité

Il est à noter que les acteurs e-commerce se sont déjà penchés sur ces problèmes. Mais la problématique récurrente des fraudes n’a pas permis de modifier le protocole d’achat, d’où la persistance de ces innombrables demandes de garantie auprès des consommateurs. Toutefois, des opérateurs travaillent déjà avec des établissements bancaires afin de sécuriser les transactions, grâce aux vérifications d’identité par SMS OTP. Plus de 800 opérateurs à travers le monde ont actuellement recours à cette alternative.

En France, face à la hausse des demandes, les opérateurs Oragnge, SFR et Bouygues Telecom ont décidé de collaborer. Ce partenariat leur permettra de proposer une meilleure offre aux consommateurs et de mieux sécuriser les transactions autant pour l’acheteur que pour le vendeur.

Les opérateurs mobiles constituent un gage de confiance pour les deux parties d’une transaction financière. En effet, ces acteurs téléphoniques disposent de nombreuses données sur leurs clients telles que le nom, prénom, l’adresse, le numéro de compte bancaire et le numéro de téléphone. Les visiteurs des sites marchands n’auront donc plus à suivre le long protocole d’inscription requérant une identification et une authentification à distance. Bien évidemment pour toutes transactions, l’autorisation de l’utilisateur sera toujours requise.

La garantie de fiabilité est le principal facteur qui va déterminer la finalisation d’une transaction, que ce soit pour les sites marchands, les succursales bancaires ou les consommateurs. Cela permet d’éviter les litiges financiers et les tentatives de fraudes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top