La concurrence s’intensifie sur le marché de la Fintech en Russie

mention fintech

Le célèbre moteur de recherche russe Yandex a récemment entamé les négociations pour fusionner avec la banque digitale Tinkoff. Ce rapprochement fait suite à la fin de son partenariat de longue date avec Sberbank, l’ex-caisse d’épargne de l’URSS. De son côté, le groupe bancaire ambitionne de concurrencer son ancien collaborateur en s’associant à Mail.ru, un autre géant du Web.

Fondée en 2006, la banque en ligne russe Tinkoff a rapidement connu un énorme succès populaire dans le pays. Depuis, cette société a réussi à séduire 10 millions d’utilisateurs et s’est imposée comme un leader du secteur. Elle est actuellement cotée sur le marché boursier de Londres. Il s’agit d’un pure player, une entreprise opérant uniquement sur le Web.

Yandex, pour sa part, est inscrit à la Bourse de New York depuis 2011. Le groupe est souvent appelé le Google russe en raison de sa puissance financière et de son importance sur le marché. Il détient en effet 60 % du marché des moteurs de recherche au sein de l’ex-URSS.

Des partenaires devenus concurrents

Après une décennie de collaboration, Yandex et Sberbank ont officialisé la fin de leur partenariat l’été dernier. Ainsi, les deux groupes se développeront désormais chacun de leur côté. Suite à cette séparation, Sberbank s’est rapprochée davantage de Mail.ru, le concurrent direct de Yandex dans le pays. Grâce à cette initiative, la banque, qui est déjà actionnaire dans l’entreprise technologique, peut accélérer sa digitalisation.

Dans le cadre de cette démarche, Sberbank (comptant actuellement plus de 100 millions d’utilisateurs) a mis en place dans le Cloud un service évoquant immédiatement AWS (Amazon Web Services). Son dirigeant, Guerman Gref, a récemment évoqué ses nouvelles ambitions dans le secteur technologique en présentant les nouveaux nom et logo du groupe. Désormais, ce dernier sera connu sous le nom de Sber.

L’ex-caisse d’épargne de l’URSS envisage de renforcer son investissement dans la Fintech en y allouant environ 30 millions d’euros. Évidemment, Mail.ru sera au centre de cette diversification. Le groupe ambitionne à terme de concurrencer le nouveau duo russe Yandex et Tinkoff.

Un rapprochement nécessaire pour Yandex

Yandex a annoncé son rapprochement avec la banque digitale Tinkoff deux mois après sa séparation avec Sberbank. Certains observateurs qualifient ce nouveau partenariat d’épique en raison de l’énorme potentiel des deux sociétés.

Ces dernières années, le géant du Web s’est engagé dans une diversification intensive de ses activités. Il a par exemple multiplié les applications et les prestations proposées au grand public. Il s’est également lancé dans le commerce en ligne et le développement de la voiture autonome.

Cette expansion multisectorielle requiert toutefois un collaborateur solide dans le secteur bancaire. Le partenariat avec Tinkoff était donc nécessaire. Comme l’a indiqué aux Échos le directeur des stratégies marketing au sein de Yandex, Andreï Sebrant :

Pour renforcer notre écosystème, faire fonctionner tous nos services digitaux et leurs flux financiers derrière, nous avons besoin d'un fort partenaire bancaire. C'est obligatoire pour réussir sur le Web !

Andreï Sebrant.

Pour l’instant, le rapprochement doit prendre la forme d’une acquisition de la totalité du capital de Tinkoff pour environ 5,5 milliards de dollars. La banque digitale, de son côté, envisage une fusion plutôt qu’un simple rachat.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top