Le flux d’épargne en France a atteint des niveaux record durant le confinement

piles de pièces euros

Dans un contexte dominé par l’incertitude, de nombreux Français ont décidé de se montrer prudents et d’épargner. Les capitaux y afférents s’ajoutent ainsi aux économies forcées découlant de la fermeture des commerces depuis le début du confinement. Outre la consommation, les crédits ont connu une forte baisse sur toute cette période, étoffant davantage les liquidités détenues par les particuliers.

En mars dernier, les Français ont comptabilisé 19,6 milliards d’euros sur leurs comptes bancaires, que ce soit sein d’un établissement financier traditionnel ou d’une banque en ligne. Ce montant inclut les liquidités sur les comptes courants (13,8 milliards d’euros) et les dépôts rémunérés (5,8 milliards d’euros), comme les LDDS ou encore les Livrets A.

Le ralentissement des crédits aux particuliers a contribué à alimenter cette épargne cumulée pendant le confinement. D’après la Banque de France, il s’agit d’un niveau jamais atteint depuis 2007. Ces trois dernières années, les sommes déposées à la banque se chiffrent en moyenne à 6 milliards d’euros par mois.

Une tendance susceptible de pénaliser les épargnants

Près de 5 milliards d’euros de ce volume d’épargne record proviennent de la vente de produits financiers tels que l’assurance-vie ou encore les placements FCP et Sicav, selon la Banque de France. La FFA (Fédération française de l'assurance) a confirmé cette tendance dans un rapport récent.

Ainsi, les retraits sur les contrats d’assurance-vie ont dépassé les versements de 2,2 milliards d’euros en mars dernier. Il s’agit d’un des plus importants flux de décollecte enregistrés depuis 2011. Selon les estimations de la Banque de France, la pandémie de coronavirus a provoqué une progression de l'épargne financière à hauteur d’une quinzaine de milliards d'euros en mars dernier.

D’après les analystes, ces liquidités risquent à terme de coûter cher aux établissements bancaires en période de crise. La France pourrait d’ailleurs être confrontée à une récession historique suite à la pandémie de Covid-19. Dans ce contexte, la pénalisation des dépôts reviendra inévitablement au centre des débats.

Une enseigne française a déjà pris des mesures dans ce sens l’année dernière, en taxant les dépôts de plus d’un million d’euros. D’autres établissements ont également envisagé d’adopter une mesure similaire. Enfin, le gouvernement pourrait concrétiser l’idée de Livret Relance pour rétablir l’économie grâce à ces réserves de liquidités.

Une grande prédilection pour les liquidités

En plus des dépôts bancaires, les Français ont accumulé un important volume de cash durant le confinement. Ils ont en effet détenu près de 2 milliards d’euros en mars dernier. Ce montant dépasse largement les 600 millions d’euros ordinairement comptabilisés par mois. En considérant ces espèces, les liquidités à la disposition des Français ont totalisé 21,6 milliards d’euros.

Selon les analystes, cet énorme flux d’épargne s’explique principalement par l’application des mesures de confinement depuis mi-mars 2020. Le dispositif sanitaire a empêché les consommateurs de dépenser et d’emprunter pour réaliser leurs projets. D’après le rapport présenté récemment par la Banque de France :

Les ventes du commerce de détail ont chuté de 24 % par rapport à février.

De leur côté, les banques se sont focalisées sur les crédits d’entreprises afin d’aider les opérateurs économiques à surmonter les retombées de la pandémie.

Parallèlement à ces épargnes forcées, de nombreux ménages ont décidé de miser sur la liquidité en cette période de crise. Ils ont ainsi délaissé certains types de placements, comme les investissements boursiers. Cette stratégie vise essentiellement à limiter les risques de perte de capital en prévision des épreuves à venir.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top