Les adolescents sont désormais les cibles privilégiées des néobanques

adolescents en réunion

Sur le marché ultracompétitif des banques numériques, de nouveaux acteurs ont décidé de miser sur le potentiel d’une clientèle constituée essentiellement de mineurs. La formule de base sur ce segment inclut généralement un compte courant associé à une carte bancaire et une application dernière génération. Le plus souvent, l’offre est proposée à un prix particulièrement attractif.

Au-delà d’un simple compte en ligne, les néobanques qui s’adressent aux adolescents proposent diverses solutions pour répondre aux besoins de ces clients et de leurs parents. Les mineurs souhaitent notamment bénéficier de plus d’autonomie dans la gestion de leur argent. Les banques numériques privilégient ainsi des outils mobiles, pratiques, faciles d’accès et peu contraignants.

Les parents, de leur côté, cherchent une manière de surveiller les dépenses de leurs enfants. Les néobanques pour adolescents ont donc développé des interfaces miroirs, permettant de contrôler certaines fonctionnalités de l’application. Au final, les adultes accordent une certaine latitude aux mineurs, sans pour autant les laisser sans surveillance.

Un modèle misant sur le volume d’usagers

Les enfants et les adolescents constituent des clients prometteurs. En effet, leur niveau de consommation devrait augmenter significativement au fil des années. Ainsi, les néobanques ciblant cette population ont fait un choix stratégique potentiellement très lucratif sur le long terme.

Toutefois, eu égard aux prix affichés sur ce segment, les analystes s’interrogent sur la rentabilité de ce positionnement à court et à moyen terme. Certains acteurs comme PixPay, Xaalys et Nickel, par exemple, ont développé des offres payantes. Cela dit, leur tarification très basse requiert un nombre très important de clients pour espérer atteindre la rentabilité.

La néobanque Kard, pour sa part, se rémunère principalement à travers les frais d’interchange jusqu’à présent. Son offre est donc gratuite, sauf pour l’envoi de la carte (8 euros). Pour étoffer ses revenus, l’enseigne envisage de lancer une formule premium cette année. Cependant, même dans ce cas, le volume reste un facteur crucial pour pouvoir dépasser le seuil de rentabilité.

Selon Angelo Caci, directeur général du cabinet Syrtals Cards, spécialiste en monétique et moyens de paiement alternatifs :

Il est difficile de dire si ce segment peut être suffisamment large et juteux pour que l'activité soit pérenne.

Angelo Caci.

En définitive, seul le temps permettra de savoir si cette dernière génération de néobanques a pu profiter réellement du potentiel de cette clientèle cible. En tout cas, les banques en ligne se sont également lancées sur ce marché. Boursorama et Monabanq, entre autres, proposent respectivement les offres Kador et compte chèque jeune.

Des formules adaptées aux plus jeunes

Les mineurs représentent une énorme réserve de clients longtemps négligée par les banques de réseau. Cette logique a été perpétuée par les nouveaux acteurs du secteur, des banques en ligne aux néobanques. Ainsi, des start-up comme Xaalys, Kard et PixPay ont décidé de se consacrer à ce créneau prometteur et délaissé par la concurrence.

Comme l’a souligné la fondatrice de PixPay, Caroline Menager :

Les banques voient les adolescents comme les enfants de leurs clients ou comme de futurs clients, mais pas comme des clients à part entière. Elles ne construisent donc pas de produits vraiment pensés pour leurs besoins.

Caroline Menager.

Dans les banques pour adolescents, les mineurs peuvent ouvrir un compte courant à leur nom dès 12 ans. Toutefois, l’autorisation et la présence des parents sont indispensables pour souscrire ce type d’offre.

Cette démarche requiert également quelques documents, dont un justificatif de domicile, une pièce d’identité et éventuellement un livret de famille. Selon l’enseigne, la banque peut aussi demander au souscripteur d’effectuer un premier virement pour finaliser la création du compte.

Les offres pour mineurs incluent généralement un vaste panel d’options permettant aux parents de surveiller (et de bloquer si nécessaire) l’utilisation du compte et de la carte bancaire. Ces derniers peuvent notamment activer le paiement sans contact et limiter ou interdire certains paiements (en ligne, en magasin, dans un commerce en particulier, etc.).

Enfin, les fonctionnalités dédiées aux adultes sont personnalisables. Il est ainsi possible d’ajuster les restrictions imposées à l’utilisateur et de modifier progressivement les paramètres en fonction de son évolution.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top