Comment la filiale en ligne du Crédit Agricole avance-t-elle ?

Logo de Bforbank

Actuellement, BforBank revendique 230 000 usagers. D’ici 2022, la filiale du Crédit Agricole prévoit d’en conquérir 200 000 autres, conformément au projet du groupe. Comment s’y prendra-t-elle sachant qu’elle accumule les pertes depuis des années ? La concurrence est rude avec le britannique Revolut, l’allemand N26 ou encore le français Boursorama.

L’enseigne digitale de la banque verte attire l’attention avec le lancement de quelques nouveautés ces derniers temps. Quant à ses autres offres, certaines d’entre elles font l’objet de promotions.

En même temps, l’enseigne qui propose à la base des services premium se généralise. Avec toutes ces initiatives, Bforbank parviendra-t-elle à atteindre ses objectifs en termes de couverture ?

En tout cas, l’établissement a encore de nombreux défis à relever vu la manière dont les courbes de taux évoluent. Ils deviennent négatifs alors que son business model repose initialement sur l’épargne. Par ailleurs, BforBank peine à rentabiliser ses activités depuis sa fondation. Face à cette situation, ses actionnaires ont accepté de renflouer de nouveau ses caisses.

Augmenter le capital pour s’adapter à l’évolution du secteur

Un portefeuille de 120 millions d'euros a été attribué à BforBank en 2017 dans le cadre de l’accroissement de son capital. Sur l’ensemble de l’enveloppe, la banque en ligne a pu débloquer 55 millions d’euros au cours de la même année. Le reste est censé être versé entre 2019 et 2022. Mais en décembre dernier, la banque digitale a demandé une somme supplémentaire de 30 millions d’euros pour relever son capital.

Certains perçoivent BforBank comme un espace consacré à la recherche-développement. En tout cas, ce ne sont pas les projets qui manquent chez la banque en ligne. Par exemple, elle a décidé d’étendre sa cible (fin 2018) en commercialisant une carte d’entrée de gamme.

Durant l’été 2019, elle a procédé à une refonte de son application mobile, censée rivaliser avec les Fintech. Il est aussi désormais possible de bloquer et de débloquer sa carte bancaire.

La banque en ligne engrange des pertes malgré la diversité de ses activités

Des résultats négatifs portés à -99,3 millions d’euros vers la fin du mois de septembre dernier. C’est ce que révèle le dernier report qui fait état de la situation synthétique de BforBank sur le troisième trimestre 2019. Le solde s’est établi à -78,5 millions d’euros fin 2018, ce qui implique une perte nette de près de 20 millions d’euros en l’espace de trois trimestres. Le report (négatif) a augmenté de 30 millions d’euros environ sur l’ensemble de l’année 2018.

Depuis maintenant une dizaine d’années, BforBank se met au service des ménages, notamment les mieux lotis, en leur permettant de gérer leurs avoirs eux-mêmes.

Nombreux sont les produits commercialisés par la banque, à savoir l’épargne (y compris collective en plus de l’assurance-vie et du livret d’épargne) et les prêts. Ces derniers regroupent les crédits à la consommation et les prêts immobiliers. Il est également possible de s’initier à la bourse en ligne.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top