Amazon One, un dispositif de paiement qui peine à convaincre

capture écran du site Amazon

Révélé il y a un peu plus d’un an, le dispositif de paiement par authentification de la paume de la main développé par Amazon n’en est encore qu’à ses prémisses. Seules 5 boutiques en sont aujourd’hui équipées, et pour cause, le déploiement à grande échelle est freiné par l’appréhension des clients quant à la sécurisation de leurs données.

L’année dernière, The New York Post publiait un article faisant mention du tout nouveau projet du géant de l’e-commerce, Amazon. La société américaine serait en train de développer un tout nouveau moyen de paiement basé sur la paume de la main. Cette information a fait grand bruit, tant sur sa fiabilité que sur l’innovation que cela apporte. Néanmoins, Amazon n’est pas la première à se pencher sur cette technologie.

En effet, dans les années 2000, des banques japonaises se sont penchées sur le sujet sans succès. Ce sera ensuite la compagnie Fujitsu qui tentera sa chance, mais ici aussi sans résultat probant.

Encore dans la phase test

Développer un moyen de paiement basé sur la paume de la main est une entreprise risquée, ne serait-ce que d’énumérer les échecs précédents des sociétés japonaises. Mais en dépit de ces antécédents, Amazon a foi en son offre dénommée Amazon One. Qui plus est, le contexte actuel lui est plus que favorable, avec l’essor des paiements sans contact.

Pour s’inscrire à Amazon One, le client doit :

  • Introduire sa carte de paiement dans un terminal ;
  • Scanner sa paume, ou les deux ;
  •  Insérer son numéro de téléphone.

Une fois cette étape franchie, il pourra entrer dans une boutique Amazon en scannant sa paume sur une borne. Une fois en magasin, il pourra se servira de sa paume pour réaliser un paiement. À noter que ce dispositif n’en est encore qu’à ses prémisses. D’ailleurs, seuls deux magasins en ont été équipés lors de son lancement-test au mois de septembre, il s’agit de deux boutiques Amazon Go à Seattle dans l’État de Washington.

Les essais se sont sans doute révélés fructueux puisqu’Amazon One est disponible depuis un peu plus d’une semaine dans le supermarché Amazon Go Grocery et dans la librairie Amazon Books. Le vice-président en charge du projet, Dilip Kumar, a aussi annoncé que ce dispositif de paiement pour le moins innovant sera prochainement disponible dans la boutique Amazon 4-Star de Southcenter.

Un système de sécurité inquiétant

Un moyen de paiement basé sur la paume de la main est un projet ambitieux et innovant. Toutefois, les clients n’ont pu cacher leur appréhension, une crainte portant notamment sur la sécurité de leurs données personnelles. Il faut dire que les récentes polémiques dont fait l’objet la société Amazon ne penche pas en sa faveur.

L’une de ces controverses est survenue au mois de mars dernier. Le spécialiste de cybersécurité Bob Diachenko a relevé une énorme faille dans une base de données entreposée sur Amazon Web Services. Plus récemment encore, une brèche a été découverte dans la sécurisation des données détenues par l’assistant vocal d’Amazon, Alexa. Cette faille constatée l’été dernier a permis à des personnes mal intentionnées d’accéder à ces informations.

Amazon rétorque toutefois que le système de sécurité de leur nouveau dispositif de paiement est plus que fiable. À Dilip Kumar d’indiquer que les données seront anonymisées et stockées sur le Cloud. Il est aussi à noter que contrairement aux empreintes digitales, les données biométriques de la paume sont inexploitables. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Amazon a choisi cette partie de la main comme moyen d’authentification.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top