Que faire en cas de fraude à la carte bancaire ?

Jeune femme victime de fraude bancaire

La carte bancaire reste le moyen de paiement préféré des Français. Mais les cas de fraude associés (achats sur Internet et retraits) sont nombreux et augmentent chaque année. Si vous êtes victime d’un piratage de votre carte bancaire, voici la marche à suivre pour bloquer toute transaction supplémentaire et vous faire rembourser.

Quels sont les types de fraudes à la carte bancaire ?

En juillet dernier, l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement annonçait une hausse de 0,083 % du taux de fraude à la carte bancaire sur un an pour 2015, soit un total de 522,7 millions d’euros.

Plusieurs situations sont possibles : le détournement des coordonnées de la carte pour des débits divers (achat ou retrait), paiement sur un site de e-commerce, clonage lors d’un retrait de liquide dans un distributeur, vol ou perte. La loi est heureusement en votre faveur, et détaille dans le Code monétaire et financier les responsabilités et les obligations de toutes les parties.

Comment faire opposition ?

Si vous constatez des opérations inhabituelles sur votre carte, contactez immédiatement votre banque sur le numéro indiqué sur votre contrat, au verso des tickets de retrait ou sur le distributeur automatique, ou le serveur interbancaire, accessible en permanence. Deux informations sont nécessaires pour faire opposition à la carte bancaire : son numéro à 16 chiffres et sa date d’expiration. L’appel doit être suivi d’une lettre recommandée.

Important Le Code monétaire et financier vous accorde un délai de treize mois à compter de la date de débit du montant non autorisé pour prévenir votre banque.

Si la banque bénéficiaire du paiement n’est pas établie dans l’UE ou l’EEE, le délai est raccourci, entre 70 et 120 jours.

Que faire en cas de refus de remboursement ?

Aussitôt que les formalités sont faites, la banque a l’obligation légale de vous rembourser immédiatement le montant de l’opération non autorisée, même si vous n’avez pas souscrit d’assurance spécifique pour ce service. Toutefois, en cas de vol ou de perte de la carte, vous pouvez prendre en charge un maximum de 150 euros.

À défaut de remboursement, vous pouvez saisir soit le médiateur interne de votre banque, soit celui du secteur.

Si elle invoque votre responsabilité comme origine de la fraude (comportement imprudent comme l’absence de signature au dos de la carte, code secret non dissimulé), il lui appartient d’en apporter la preuve.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top