La carte Visa, plus exposée au risque de piratage sur Internet

Cartes de crédit Visa

Le risque de piratage de la carte bancaire est indissociable de l’acte d’achat en ligne. Des chercheurs britanniques ont voulu savoir en combien de temps un cyber criminel peut obtenir les données d’une carte de paiement. Pour ce faire, ils ont eu recours à la technique de mass guessing qui permet de deviner le cryptogramme et les données associées à une carte de paiement à partir de son numéro. Résultat : six secondes, c’est le temps qu’il faut pour les cyberdélinquants pour pirater une carte bancaire.

La carte Visa est plus vulnérable

Pour cette expérience, les chercheurs de l’université de Newcastle en collaboration avec leurs collègues de l’université de Kent ont déployé un algorithme espion sur des sites marchands avec pour objectif de collecter des numéros de carte de paiement, et ensuite en déterminer les dates d’expiration et les cryptogrammes.

La validité d’une carte bancaire étant de 5 ans, il existe 60 possibilités d’en connaître la date d’expiration. Quant au cryptogramme, 1000 tentatives suffisent pour deviner le code à 3 chiffres qui le compose. Ainsi, grâce à cette technique et en prenant connaissance des numéros indicatifs de la banque et du type de carte, qui sont tous les mêmes pour chaque fournisseur, les chercheurs ont mis 6 secondes pour obtenir le numéro d’une carte de paiement.

L’expérience a également permis de constater que le risque de piratage était plus élevé sur les cartes Visa. Pour cause, ces dernières autorisent plusieurs tentatives de paiement infructueuses, tant qu’elles sont réalisées sur différents sites. Ce qui n’est pas le cas sur le réseau MasterCard qui détecte et limite les tentatives infructueuses, et parvient ainsi à bloquer les attaques.

Cette révélation soulève le débat sur la sécurité des transactions réalisées par carte Visa. Surtout que le réseau détient 60,5 % du marché, contre 26,9 % pour MasterCard.

Visa : un niveau élevé de protection contre la fraude

Face à cette révélation, la société Visa a tenu à rassurer ses clients. Dans un communiqué de presse, l’entreprise a tenu à porter à la connaissance du public que le réseau dispose de multiples niveaux de protection contre la fraude, et que ceux-ci n’ont pas été pris en compte dans ladite étude. Visa affirme entretenir une collaboration étroite avec les distributeurs et les émetteurs de carte, et qu’ensemble ils œuvrent pour la sécurisation des données associées aux cartes bancaires.

La société Visa a également profité de ce communiqué de presse pour rappeler à ses clients qu’en cas de fraude sur une carte bancaire, le premier réflexe à adopter est de le signaler à la banque. En effet, le client victime d’un piratage de sa carte de paiement sur Internet est en droit de bénéficier d’une indemnisation du préjudice par la banque.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top