Société Générale ambitionne de devenir le partenaire privilégié des startups

Logo de la SG

Société Générale veut devenir le premier partenaire des jeunes pousses en France. Pour asseoir son ambition, la banque lance une offre dédiée à cette clientèle et met en place des conseillers référents, formés à « l’esprit startup » au sein 80 villes d’Hexagone. Elle prévoit par ailleurs d’investir quelques millions d’euros dans des accélérateurs locaux. Détails !

Comptant près de 2 000 jeunes pousses françaises parmi sa clientèle, BNP Paribas fait figure de « première banque des startups » à l’heure actuelle. D’ici 2020, la banque prévoit de doubler cet effectif et c’est la raison pour laquelle elle a formé 70 chargés d’affaires référents pour ce type de clientèle.

Aspirant à devenir le partenaire privilégié des startups, Société Générale s’est depuis peu mobilisée. La banque de La Défense entend en effet aider ces dernières à croître « dans toutes les phases de leur développement ». C’est ainsi qu’elle a décidé de mettre à leur disposition sa gamme de services ainsi que son expertise en levée de fonds et en immobilier d’entreprise.

Laurent Goutard, directeur de la banque de détail en France chez Société Générale, indique :

Nous souhaitons être une rampe de lancement pour les startups et accompagner 500 pépites sur tout le territoire d'ici à 2020. Nous ne partons pas d'un terrain vierge : nous sommes la banque numéro un des étudiants et nous avons déjà 2 000 startups clientes.

Laurent Goutard.

Les « pépites », c’est quoi ?

Par « pépites », Société Générale se réfère aux jeunes pousses :

  • ayant déjà procédé à une levée de fonds de 300 000 euros ;
  • accompagnées par un accélérateur phare ou un fonds de capital-risque ;
  • dont les fondateurs sont des jeunes sortants de grandes universités ou ont de l’expérience en création d’entreprise.

Sur son portefeuille de clientèle de 85 000 entreprises et de 500 000 professionnels dans la banque de détail, l’enseigne indique en avoir recensé 200.

Une offre dédiée et des conseillers spécialisés

Pour accompagner les jeunes pousses dans leur croissance, Société Générale déploie une offre dédiée à cette clientèle qu’elle facture à 49 euros par mois. Baptisée « Welcome pack startup », la solution se matérialise par un compte entreprise de banque au quotidien incluant :

À l’image de BNP Paribas, Société Générale compte par ailleurs implanter 150 conseillers référents, auxquels elle inculquera « l’esprit startup », dans ses agences. Répartis dans 80 villes de France, ces derniers auront pour mission de répondre aux besoins spécifiques des fondateurs de jeunes entreprises.

Renforcement des capacités d’innovation et accompagnement dans l’introduction en Bourse

Société Générale entend en outre accentuer sa présence dans les pôles d’innovation. Pour cela, l’enseigne qui travaille aujourd’hui avec une vingtaine d’incubateurs de premier plan compte collaborer avec 50 acteurs au total. Elle prévoit notamment d’injecter plusieurs millions d’euros dans des accélérateurs locaux. Dans ce cadre, la banque a décidé de s’associer à Bpifrance. Laurent Goutard commente :

On ne va pas transformer la Société Générale en startup mais on peut insuffler un peu plus d'esprit startup, partout dans la banque, dans le réseau.

Laurent Goutard.

En dernier lieu, la banque de La Défense projette d’accompagner les startups dans leur introduction en Bourse, en mettant notamment ses salles de marché en province à la disposition de ces dernières. Les responsables de l’enseigne commentent :

Nous sommes une banque reconnue et identifiée par les startups et je suis convaincu qu'aucune banque n'a accompagné autant d'entreprises jusqu'à l'introduction en Bourse comme nous. Je peux citer l'exemple de Criteo, de Showroomprivé, et de beaucoup de biotechs et medtechs moins connues.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top