Les Français ont du mal à se retrouver dans les tarifs bancaires

Une personne en train de calculer ses tarifs bancaires

De récentes études sur les frais bancaires révèlent que les Français ne savent pas très bien pourquoi et combien ils payent. Ils ne rejettent pas pour autant le paiement de ces frais. L’usage des nouvelles technologies est par ailleurs identifié comme un moyen efficace pour éviter la facturation de frais inutiles.

Le flou autour des frais bancaires

À la question « Selon vous, à quoi correspondent les frais de tenue de compte ? », les avis des Français divergent. 41 % pensent que ces frais servent à rémunérer l’ensemble des services informatiques fournis par la banque. 21 % estiment qu’ils sont liés au « fait de pouvoir bénéficier d’une agence physique » et 10 % les associent aux services du conseiller.

Enfin, 24 % ne savent pas pourquoi ils payent des frais bancaires. Quoiqu’au final, ces derniers n’ont pas tort. En effet, d’après le comité consultatif du secteur financier (CCSF), la tarification de la tenue de compte ne s’est traduite par aucune amélioration du service. Elle n’a servi qu’à compenser la perte de revenus des banques suite à la baisse des taux.

Malgré tout, les Français ne rejettent pas le paiement des frais bancaires. Dans les banques traditionnelles, seuls 32 % refusent d’en payer. 35 % n’ont pas d’opposition de principe, tant qu’ils comprennent pourquoi ils payent. 17 % acceptent volontiers de payer s’ils peuvent bénéficier d’un conseiller et d’une agence. Les clients des banques en ligne sont pour leur part plus « difficiles » : 61 % d’entre eux déclarent ne pas être prêts à payer.

En ce qui concerne le prix, les Français ne savent apparemment pas combien ils payent et ont tendance à surestimer les frais de tenue de compte. 55 % pensent qu’un compte bancaire coûte autour de 6 euros par mois. 10 % estiment ce coût à 10 euros par mois.

Pour le cabinet à l’origine de l’étude, il y a « une méconnaissance du montant de ces frais, bien qu’ils soient très médiatisés ». En effet, les frais bancaires se montent en moyenne à 23,55 euros par an, soit moins de 2 euros par mois. Ce qui « indique que l’attention qui leur est portée est en réalité assez faible » précise l’auteur de l’étude.

Les nouvelles technologies pour économiser sur les frais bancaires

Une autre étude rapporte que l’utilisation des nouvelles technologies permet d’éviter le paiement de frais superflus et de se retrouver à découvert. Pour un Français sur deux, cela permettrait même d’économiser jusqu’à 100 euros par an.

Questionnés sur les raisons qui les poussent à croire que les nouvelles technologies aident à réduire les frais bancaires, 72,8 % des répondants évoquent la possibilité de virer instantanément et directement en ligne de l’argent pour éviter un découvert, 60 % citent la visibilité sur les dépenses grâce aux applications et sites web des banques, et qui permettent d’agir en conséquence. À l’inverse, 16,3 % des sondés réfutent l’idée que l’usage du numérique puisse permettre d’économiser sur les frais bancaires.

Quoi qu’il en soit, cette étude révèle que les Français sont encore peu nombreux à utiliser les nouvelles technologies. Seuls 54,7 % des sondés utilisent un smartphone pour gérer leurs finances (contre 70 % en Espagne). 73 % recourent encore à l’ordinateur fixe. Sans surprise, les jeunes de 16 à 24 ans sont les plus grands utilisateurs d’applications mobiles (76 %). La grande majorité des plus de 45 ans privilégient l’ordinateur fixe (80 %).

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top