Les fintechs européennes partent à la conquête du marché américain

des professionnels en activité

Les britanniques Revolut et Monzo ainsi que l’allemand N26 comptent bien s’accaparer une partie de la clientèle bancaire outre-Atlantique. Si la première mise sur des offres compétitives pour séduire ses futurs utilisateurs, les deux autres adoptent une stratégie différente : s’allier avec un acteur local. Bien qu’il s’agisse d’un défi de taille, ces néobanques sont bien décidées à le relever.

Revolut mise sur des offres compétitives

Active depuis cinq ans, la néobanque britannique compte actuellement plus de 10 millions d’utilisateurs sur le Vieux continent et dans plusieurs pays du monde. Afin d’attirer la clientèle américaine, elle a conçu des offres prévues pour défier la concurrence. Au programme : la gratuité des services de gestion de compte et de virements locaux.

En outre, les travailleurs qui choisissent de domicilier leur salaire auprès de Revolut pourront encaisser l’argent viré par leur employeur plus rapidement (soit 48 h plus tôt qu’auprès des établissements traditionnels).

D’après son numéro un, Nikolay Storonsky,

Cette stratégie permettra à la néobanque de différencier son offre de celles des enseignes locales.

Nikolay Storonsky.

Et la fintech espère pouvoir doubler le nombre de ses clients cette année, en enrichissant sa gamme de services et en pratiquant des tarifs plus avantageux.

Comme tous les nouveaux acteurs du secteur bancaire, Revolut ambitionne de devenir la banque principale de ses clients. Les consommateurs peuvent aujourd’hui profiter de la concurrence vive sur le marché pour trouver celle qui répondra à leurs besoins. Il est d’ailleurs facile de chercher les meilleures offres en ayant recours à un comparateur de banque.

N26 travaille en partenariat avec Axos Bank

Pour sa part, la néobanque allemande a choisi de s’allier avec Axos Bank. Elle propose à ses utilisateurs américains un compte associé à une carte de débit Visa (en marque blanche).

Son offre inclut également tous les avantages proposés à l’ensemble de ses clients répartis dans 26 pays. En ce moment, le nombre de ses utilisateurs s’élève à 5 millions.

Monzo s’associe à Sutton Bank

De son côté,

Monzo veut prendre le temps d’analyser les besoins et les comportements des consommateurs américains avant de se lancer,

Tom Blomfield.

selon la déclaration de son PDG Tom Blomfield.

Néanmoins, la néobanque britannique a choisi de s’associer à Sutton Bank.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top