87% des adultes québécois plébiscitent le canal numérique pour initier leurs opérations bancaires

Homme détenant une carte de crédit tout en utilisant une tablette numérique dans le bureau.

Face à l’essor d’internet, les habitudes bancaires des adultes québécois ont changé ces dernières années. Par exemple, ils sont de moins en moins nombreux à se rendre en agence pour initier leurs opérations bancaires ou consulter leur compte. Néanmoins, pour certaines activités, comme la demande d’un financement hypothécaire, ils continuent de plébisciter le mode présentiel.

L’Académie de la transformation numérique vient de publier les résultats de son étude annuelle sur les services bancaires en ligne au Québec. Cette enquête visait à déterminer les changements d’habitude des Québécois face à la recrudescence de la digitalisation des services financiers. Ils sont de plus en plus nombreux à utiliser internet pour initier des opérations bancaires, avec des proportions variant selon la tranche d’âge.

L’étude révèle notamment que les jeunes sont les plus férus du canal numérique, en conséquence de quoi, ils se mettent souvent à la recherche de la meilleure banque en ligne pour bénéficier des services bancaires les plus fiables.

Le mode présentiel reste d’actualité

Le changement d’habitudes bancaires est de plus en plus palpable au Québec. En 2021, 87% des adultes québécois utilisent internet pour initier leurs opérations bancaires, avec une proportion de plus en plus croissante au fur et à mesure que la tranche d’âge diminue. L’étude note en effet que 92% des 45-52 ans et des 35-44 ans utilisent le canal numérique pour effectuer ce genre de transactions, tandis que ce taux se monte à 96% chez les 25-34 ans.

Mais même si l’utilisation d’internet est de plus en plus ancrée dans les mœurs de la population québécoise. Elle continue de privilégier le mode présentiel pour certaines activités. Par exemple, 48% des clients préfèrent se rendre en agence pour tout ce qui est relatif à un plan financier. Ils sont aussi 48% à se déplacer pour demander un financement hypothécaire.

En revanche, les répondants à l’enquête sont de plus en plus nombreux à passer par le canal numérique pour demander une carte de crédit. C’est le cas de 38% d’entre eux. Et pour ce qui est de demander un rendez-vous avec un conseiller, ils plébiscitent les appels téléphoniques avec un taux élevé à 41%.

Hausse des dépôts et paiements mobiles

L’étude de l’Académie de la transformation numérique aborde aussi l’utilisation des appareils mobiles dans les opérations bancaires. En 2019, 25% des adultes québécois utilisaient leurs Smartphones ou leurs tablettes pour effectuer des dépôts sur leur compte. L’année dernière, ce taux a grimpé à 48% et a continué sa croissance en 2021.

Aux professionnels du secteur de commenter que ce moyen de dépôt est apprécié par les consommateurs du fait de son utilisation qui est d’une grande simplicité. Ces derniers n’ayant qu’à prendre en photo un chèque qui leur est destiné et à transmettre l’image à leur banque par la suite.

L’enquête révèle aussi que les clients bancaires ont de plus en plus recours au mode de paiement mobile en magasin. En 2019, 17% d’entre eux utilisaient cette voie, contre 25% en 2021, soit un gain de 8 points de pourcentage en deux ans. Dans les détails, ce sont les Québécois âgés de 25 à 34 ans qui utilisent le plus cette solution de rétribution avec un taux élevé à 58%, contre 44% chez les 18 à 24 ans et 34% chez les 35 à 44 ans.

L’étude souligne aussi que 45% des interrogés percevant un revenu annuel de 100 000 dollars ou plus utilisent le paiement mobile.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top