Les prévisions dépassées pour BNP Paribas au troisième trimestre

Capture du site de BNP Paribas

Malgré une conjoncture défavorable sur les marchés et dans l’activité de détail, BNP Paribas affiche des bénéfices en hausse pour le troisième trimestre 2017. Le bénéfice net de BNP Paribas pour la période juillet-septembre 2017 a grimpé à 2,04 milliards d’euros, contre 1,89 milliard un an auparavant, soit une croissance de 8,3 %, au-dessus des attentes.

Bénéfice net au-dessus des prévisions

Cette évolution positive est attribuée en partie aux 326 millions d’euros de plus-value liée à l’entrée en Bourse d’une partie du capital de SBI Life, sa filiale indienne dédiée à l’assurance-vie. Si l’on exclut tous les effets exceptionnels, le bénéfice net dépasse toujours les prévisions, mais tombe à -6,7 % sur un an.

Le mouvement est similaire à celui du produit net bancaire, équivalent du chiffre d’affaires, en repli à 10,4 milliards d’euros (-1,8 %) sous la pression d’effets de change défavorables.

Important Quant au bénéfice d’exploitation, sa baisse est très modérée, à -0,6 %.

Des difficultés, mais augmentation du nombre de clients

Pour expliquer ces chiffres, la banque de la rue d’Antin met en cause le contexte difficile pour les activités de marché. Le ralentissement des marchés obligataires, des matières premières et des changes notamment, a fait perdre 8 % de recettes à la banque de financement et d’investissement.

Les revenus du pôle « marchés domestiques », qui rassemble les activités de banque de détail en zone euro, ont également diminué de 0,1 % sur un an à cause de la faiblesse des taux en dépit du dynamisme commercial.

Sa banque en ligne Hello Bank! par exemple, a nettement élargi son portefeuille client sur les marchés français et italien. En parallèle, 25 % de comptes Nickel supplémentaires ont été ouverts dans un contexte d’intensification de la concurrence due au démarrage d’Orange Bank.

En revanche, le chiffre d’affaires augmente (+3,4 % hors effets de change) pour la branche « services financiers internationaux » (prêt à la consommation, assurance, activité de détail hors zone euro).

Impacts positifs des mures de réduction des coûts

Les résultats encourageants du troisième trimestre de BNP Paribas sont également dus à des frais de gestion amoindris, dans le cadre de son plan stratégique pour 2020.

Le coût du risque aussi est en recul grâce à une sélection plus rigoureuse des emprunteurs et une conjoncture plus favorable sur le marché transalpin.

La solvabilité du groupe s’est également améliorée avec un ratio de fonds propres durs en légère hausse (+ 1 % entre fin juin et fin septembre), à 11,8 %.

Important Pour les trois premiers trimestres, son bénéfice net part du groupe atteint 6,3 milliards d’euros, en progression de 1,2 % sur un an.

À l’inverse, le produit net bancaire enregistré pour les 9 mois tombe à 32,6 milliards (-0,4 % par rapport à 2016).

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top