Quand les banques se mettent à courtiser les bacheliers

Une tirelire  avec la toque de bachelier

Futurs clients des banques, les bacheliers sont chouchoutés par ces dernières. Parmi les nombreux moyens utilisés pour les appâter figurent essentiellement les primes de bienvenue. 50 euros chez BNP Paribas et jusqu’à 160 euros chez le CIC, ces primes promettent d’attirer plus d’un. Pour leur part, qu’est-ce-que les banques ont à y gagner ? Éléments de réponse !

Pourquoi les banques courtisent-elles les bacheliers, ces jeunes qui ne disposent pas de revenus réguliers, pas d’épargne et encore moins de projet immobilier ? Tout simplement parce que les 718 000 candidats au bac 2017 sont des clients à conquérir. Laurent Monet, responsable du département Produits et Marchés chez BNP Paribas, explique qu’après le bac,

Un jeune sur deux quitte (…) le logement familial, ils s’émancipent. C’est le moment, pour eux, de choisir une banque à leur image.

Laurent Monet.

Le banquier renchérit que leur offrir de l'argent, la gratuité des cartes de crédit, voire des places de cinéma, c'est un investissement.

Valérie Broncard, directrice marketing chez Axa Banque, souligne quant à elle que

Les Français changent peu de banque. Avec la période de la recherche du crédit immobilier, le bac est l'un des deux moments clés dans une vie où l'on se choisit une banque.

Valérie Broncard

Les banques et leur système de primes

C’est ainsi que durant quelques semaines, la majorité des établissements bancaires en France accordent des primes aux bacheliers qui décident d’ouvrir un compte chez eux.

Du côté de BNP Paribas, l’offre, valable jusqu’au 2 septembre prochain, est de 50 euros. Pour certaines enseignes, le montant de la prime dépend de la mention obtenue par le jeune diplômé.

Chez Axa Banque et le CIC, les bacheliers ayant décroché une mention assez bien bénéficient d’une gratification de 50 euros, tandis que ceux qui ont eu une mention très bien touchent 160 euros. Un banquier précise pourtant que pour les comptes courants, les primes sont limitées à 80 euros.

Chez certaines banques, ces jeunes clients se voient par ailleurs octroyés des primes pour l’ouverture d’un livret d’épargne.

Une action à poursuivre

Derrière ces primes alléchantes se cache une stratégie marketing bien établie. Si aujourd’hui, les banques doivent débourser de l’argent pour appâter ces jeunes bacheliers, demain elles en gagneront. Ces derniers ne tarderont pas en effet de décrocher un emploi et d’avoir divers projets. À ce moment, ils se tourneront vers les banques pour souscrire un prêt destiné à financer leurs projets.

Les banquiers reconnaissent toutefois que certaines fois, tout ne se déroule pas comme ils le souhaitent.

En effet, « certains jeunes prennent le cash et s’en vont. Ce sont des chasseurs de primes » affirme un banquier.

Valérie Broncard se montre réaliste en concédant qu’

Effectivement, une partie des jeunes utilisent ce moyen pour se faire un peu d'argent de poche avant de partir en vacances.

Valérie Broncard.

La directrice marketing d’Axa Banque souligne toutefois que certains restent.

L'an dernier, avec l'opération Prime bac, nous avons ouvert 3 700 comptes. Un an plus tard, pratiquement tous sont encore ouverts

confie-t-elle.

Serge Maître, président de l’AFUB (Association Française des Usagers des Banques), conclut qu’une fois appâtés, ces jeunes clients doivent être fidélisés « grâce à un crédit permettant de financer [leurs] frais d’installation ». En complément des primes, les établissements doivent ainsi leur accorder des prêts à taux boostés (moins d’1%) qui leur sont exclusivement dédiés.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top