Quelques conseils pour sécuriser son compte bancaire pour des achats en ligne

Sécurité du compte bancaire

Étant donné l’évolution de la digitalisation, de nombreuses personnes optent pour l’achat en ligne qui est réputé pour des transactions rapides et qui ne nécessite aucun déplacement. Malheureusement, ce type de transaction n’est pas sans risque, si on ne compte que 868 400 fraudes durant l’année 2015. Il est donc primordial de sécuriser ses données pour éviter les pièges du web.

Si les risques de piratage augmentent à mesure que les transactions sur internet accroissent, ce n’est pas du tout une démotivation pour les lanceurs des banques en ligne. Leur solution étant de sécuriser leurs utilisateurs, ces derniers sont aussi obligés d’adopter des réflexes en vue de protéger leurs propres comptes face aux hackers.

À cet effet, Hello Bank, la Banque Postale et bien d’autres opérateurs bancaires mettent en œuvre des dispositifs de sécurité. Paradoxalement, une étude sur les comportements des Français réalisée en fin 2016 a démontré que 52% des titulaires de compte manquent encore de vigilance en communiquant leurs données bancaires malgré les potentiels dangers.

Optimisation de la sécurité des outils de communication

Selon l’Observatoire de la sécurité des paiements, rattaché à la Banque de France, 868 400 fraudes ont été découvertes sur des millions de cartes interbancaires qui ont été émises sur le territoire français durant l’année 2015.

Ceci est le résultat de l’inattention des internautes lors de leurs achats sur le web, ainsi qu’à l’existence de nombreux virus mis en œuvre par des hackers pour connaitre les codes secrets des utilisateurs.

Il est donc primordial de préserver l’authentification de son compte personnel lors des achats effectués sur internet. Actuellement, 47% des Français dont la plupart sont des jeunes n’y font pas attention. Les paiements doivent être effectués sur des sites sécurisés, qui sont caractérisés par un cadenas en bas de la page web et dont le lien du site commence par https.

Ces sites appliquent un système de sécurité nommé 3D Secure. Par ailleurs, il a aussi été remarqué que 68% des internautes ne lisent pas les conditions d’utilisation lorsqu’ils téléchargent des applications or ces dernières jouent un rôle dans leur protection.

Il existe de nos jours des phishing, des farming, des chevaux de Troie dont il faut se méfier. Ces virus débarquent sur les appareils à travers des SMS ou des e-mails. En s’installant sur un téléphone mobile, sur une tablette ou sur un ordinateur, ils permettent à des hackers de découvrir les numéros de cartes bancaires et les codes y afférant lorsque l’utilisateur effectue ses achats en ligne.

L’installation d’un antivirus, comme Avast ou anti-phishing Trusteer, est alors recommandée. De plus, lorsqu’on utilise plusieurs comptes pour ses opérations en ligne, les mots de passe doivent être différents et à haut niveau afin de mieux les protéger. En effet, il s’avère que presque la moitié des Français utilisent les mêmes codes d’accès pour tous ses comptes.

Préserver son compte bancaire des personnes malintentionnées

Lors d’un paiement par carte bancaire, l’acheteur doit accompagner le vendeur au comptoir pour éviter tout risque de copie en vue d’un piratage. Puis, le code étant confidentiel, son titulaire doit le composer à l’abri des regards.

Il est en effet possible qu’en cas de perte, la « piste magnétique » de la carte soit copiée et qu’une autre personne puisse effectuer des transactions à l’insu du propriétaire. Une des préventions contre les fraudes est d’effacer le cryptogramme visuel à trois chiffres au dos de sa carte. Ce code à trois chiffres est toujours requis par la majorité des sites européens lors des transactions digitales.

Parallèlement, les établissements bancaires renforcent leurs pare-feux afin de stopper les transactions frauduleuses, en les surveillant via des puissants algorithmes. En cas de plusieurs achats consécutifs à l’espace de quelques heures, la banque contacte le propriétaire du compte afin de confirmer si c’est bien lui qui effectue les transactions.

Les banques ont aussi adopté des systèmes de sécurité renforcés, tels que le 3 D Secure, qui ne valide les paiements en ligne qu’à l’entrée d’un code à usage unique envoyé par SMS. À cet effet, les fraudes sur les paiements ont diminué de 0,093% à l’espace de quatre ans.

Ces dernières années, la plupart des opérateurs bancaires ont mis en œuvre des systèmes de paiement où l’acheteur utilise un code à usage unique à chaque paiement sur mobile, tablette ou ordinateur. La Société Générale par exemple propose un « Pass sécurité » dans son application mobile, la Banque Postale le suit avec la mise en place d’un système d’authentification dans son application.

S’ensuit BNP Paribas avec sa « clé digitale », où les paiements sont validés grâce à l’empreinte digitale du titulaire du compte.

Enfin, le système de paiement Paylib a vu le jour depuis trois ans grâce à plusieurs établissements bancaires dont Boursorama et la Banque Postale. Sa facilité d’usage et sa haute sécurité ont valu son utilisation par 600 000 opérateurs à ce jour.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top