Le lancement officiel d’Orange Bank reporté dans environ 2 mois

Logo d' Orange Bank

Finalement, le lancement officiel d’Orange Bank n’a pas eu lieu le jeudi 06 juillet dernier. Celui-ci est pourtant tant attendu par tout le monde : clients, acteurs du secteur bancaire, presse… Selon les renseignements obtenus auprès du géant des télécoms, le lancement aura lieu dans à peu près 2 mois.

Aucune date officielle n’a encore été décidée mais en tout cas, ce report ne dépassera sûrement pas la fin de cette année à en juger par la conviction de Stéphane Richard, PDG d’Orange. La nouvelle a d’abord été insérée discrètement dans la Magazine hebdomadaire français Paris Match avant d’être agitée dans les réseaux sociaux, faisant l’objet de débats controversés.

Certains le classe de « raté médiatique ». Le PDG, principal, affecté par cette décision, étant donné qu’il tenait tant à cette date de lancement, a tenté de calmer l’effervescence en évoquant le supposé « côté positif » de ce report. Comme dans tous grands projets, la mise en place d’une banque à distance peut être confrontée à des difficultés imprévisibles.

Cela fait partie des risques. Néanmoins, Orange est fière d’avoir pris la bonne décision, faisant allusion à ce report, plutôt que de foncer droit dans le mur avec les bugs persistants sur l’application mobile de sa banque.

Un report de lancement par mesure de précaution

Stupéfaction pour les uns, souffle de soulagement pour les autres ; tel est l’effet qu’a provoqué l’annonce du report du lancement officiel d’Orange Bank. Suite à son annonce, cette décision a été fortement commentée dans les réseaux sociaux et les médias.

Elle a d’ailleurs été prise à la dernière minute. Toutefois, Stéphane Richard estime que c’était la meilleure décision à prendre face aux problèmes d’ordre technique qu’a rencontré l’application mobile d’Orange Bank.

Les critiques sont de plus en plus féroces dans les médias.

La création d’une banque demande du temps et de la patience. Il arrive fréquemment qu’on rencontre des problèmes informatiques imprévisibles.

Telle est le commentaire d’un directeur de réseau bancaire français quand il a exprimé son avis sur le report du lancement officiel d’Orange Bank. De plus celui-ci remarque que le PDG d’Orange serait trop ambitieux dans ce projet.

Quoi qu’il en soit, Stéphane Richard ne se laisse pas facilement intimider par les commentaires de cet incident malheureux. Il a donc affirmé qu’une telle situation arrive parfois dans les affaires et qu’Orange Bank n’en est pas une exception. Il a même pris l’exemple de la Banque postale qui a dû reporter le lancement de leur banque mobile de 2 ans. Sur ce, il a souligné que :

Je n'en fais pas un drame, tous les grands projets d'entreprise connaissent ce type d'aléas et en ajoutant que :
Regardez la Banque Postale, ils ont repoussé de deux ans le lancement de leur banque mobile... Nous, on n'est pas à trois mois près.

Stéphane Richard.

Ceci étant dit, le PDG a quand même reconnu qu’il a un peu précipité les choses en annonçant la date de lancement avant même d’avoir mis à terme à la phase de tests.

Cette circonstance donne aux concurrents une chance de mieux se préparer

La création d’Orange Bank a déjà été entamée il y a plusieurs années. Le projet a commencé avec les services de paiement et de transfert d’argent en Afrique. Ensuite, la première initiative de construire une banque mobile a débuté en Pologne grâce au partenariat avec des banques sur place. Dans ce pays, Orange s’est contenté de distribuer des services bancaires.

Mais en France, il s’agit de lancer indépendamment la banque mobile. Cette volonté de faire cavalier seul dans la recherche de l’agrément bancaire est d’ailleurs une source de manque d’unanimité au niveau des actionnaires, les uns souhaitant avoir recours à un partenariat avec un autre acteur bancaire et les autres voulant obtenir ladite licence de manière indépendante.

Quoi qu’il en soit, le report de l’officialisation d’Orange Bank a provoqué un grand soulagement chez ses concurrents. Profitant de la situation, ces derniers planifient rigoureusement leur procédure de riposte. Certains établissements se consacrent entièrement dans la digitalisation de leur banque. D’autres en profitent pour optimiser leurs fonctionnalités avant l’arrivé sur le marché de ce redoutable adversaire.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top