La gratuité sous conditions des offres des banques numériques

Une personne tenant dans ses mains une carte de crédit et un smartphone

La gratuité des offres bancaires de nombreux établissements en ligne est désormais soumise à certaines conditions.

À l’heure actuelle, certains établissements bancaires en ligne font payer certains produits et services qu’ils proposaient gratuitement auparavant. Plus précisément, leurs clients doivent dorénavant remplir certaines conditions pour pouvoir bénéficier de la gratuité desdits produits et services.

Certaines banques numériques ont par exemple modifié les tarifs et les modes de facturation de leurs cartes bancaires. D’autres prélèvent des frais sur le compte bancaire de leurs clients si ces derniers ne versent pas tel montant chaque mois.

Ces changements sont mal accueillis par les clients. Pourtant, les dirigeants de ces établissements estiment que cette tarification est logique et que les usagers devraient les accepter. Gros plans !

Vers le fin de la gratuité

Les établissements bancaires en ligne attirent principalement les consommateurs du fait de la gratuité d’une grande partie de leurs produits et services. Néanmoins, cette condition favorable s’estompe peu à peu.

Dorénavant, les banques sans agence n’accordent en effet plus leurs offres promotionnelles que sous certaines conditions. Pascal Pflieger, directeur général adjoint chez BforBank, affirme d’ailleurs que « le tout-gratuit a vécu. Le marché devrait progressivement se réorienter vers la tarification de certains produits et services à l’usage ».

Un autre spécialiste du secteur bancaire estime que « la gratuité est suspecte. Les clients comprennent bien qu’il est logique de payer le service rendu ».

Les conditions pour bénéficier des offres promotionnelles

Chez BforBank, pour bénéficier de la gratuité de la carte bancaire, le client doit effectuer au minimum trois paiements par trimestre avec celle-ci. Si cette condition n’est pas remplie, la banque en ligne lui fait payer 15 euros par trimestre.

Depuis juin dernier, ING Direct prélève quant à elle mensuellement des frais de 5 euros aux clients qui n’alimentent pas leur compte de 1 200 euros tous les mois. Cette mesure a été prise dans le but de pousser les usagers à faire d’ING Direct leur banque principale.

Boursorama Banque essaie de se démarquer des autres enseignes en maintenant ses offres gratuites. Marie Cheval, directrice générale de l’établissement, confie : « nous restons très attachés à la gratuité. Nous n’avons pas rendu payant un service jusque là gratuit. Au contraire, notre offre s’adresse à une population qui n’était tout simplement pas éligible à nos services auparavant ».

Depuis septembre dernier, Boursorama adresse une offre sans condition de revenus aux jeunes clients disposant d’une carte Visa classique. À noter que celle-ci leur est facturée 1,50 euro par mois. Ladite carte n’est pas payante pour ses clients qui touchent un revenu minimum de 1 000 euros par mois.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top