Les banques numériques et leurs crédits immobiliers

Une maison,des pièces de monnaies,placées sur une tablette

Soucieuses de répondre aux exigences de leurs clients, les banques en ligne se sont investies dans le secteur du crédit immobilier depuis quelques années. Elles viennent ainsi concurrencer les offres des établissements bancaires traditionnels en proposant des prêts avantageux, tant en termes de rentabilité que de praticité. Gros plans !

Parmi les premières banques numériques qui se sont attaquées au marché du crédit immobilier figurent Boursorama, Hello bank! et ING DIRECT. Souscrire un prêt immobilier auprès des enseignes digitales présente certains avantages que les banques traditionnelles n’offrent pas.

Les établissements en ligne mettent en avant la transparence en affichant clairement leur TAEG. Les souscripteurs peuvent notamment comparer facilement les offres et les taux nominaux grâce à divers outils dont, entre autres, les simulateurs de crédit en ligne. Ces derniers bénéficient par ailleurs de détails précis quant aux conditions de financement.

Outre cela, le côté pratique est un atout apprécié par les consommateurs. Ils peuvent en effet effectuer leur demande de crédit en ligne et y accéder rapidement à une proposition de financement. Sans mentionner qu’ils ont la possibilité d’y suivre l’évolution de leur dossier.

Notre sélection des promos
Je compare les offres bancaires

Les offres de Boursorama, d’Hello bank! et d’ING Direct

Servant un TAEG annuel de 1,69% pour son produit d’appel (200 000 euros sur 15 ans), frais de garantie compris, l’offre de crédit immobilier de Boursorama se présente comme l’une des plus séduisantes du marché.

Hello bank! propose quant à elle un prêt amortissable, sans plafond mais avec un minimum de 3 000 euros. Remboursable sur 2 à 30 ans, celui-ci est assorti d’un TAEG de 2,69% (avec assurance obligatoire à hauteur de 100% du capital emprunté). Chez l’établissement, un prêt de 150 000 euros remboursable sur 15 ans affiche un taux d’intérêt nominal annuel hors assurance de 1,88%. Le souscripteur devra par ailleurs compter certains frais de dossier, notamment pour l’ouverture du crédit qui est facturée à 250 euros.

Pour sa part, ING Direct vient de réviser ses taux nominaux à la baisse :

  • 0,95% pour les prêts de 100 000 euros sur 10 ans (-0,55 point) ;
  • 1,25% pour les prêts de 100 000 euros sur 15 ans (-0,60 point) ;
  • 1,45% pour les prêts de 100 000 euros sur 20 ans (-0,75 point) ;
  • 1,90% pour les prêts de 100 000 euros sur 25 ans (-0,55 point).

Le produit d’appel de l’établissement (prêt de 200 000 euros sur 10 ans) bascule quant à lui d’un TAEG annuel de 1,61% à 1,59% (hors frais notaire).

Fortuneo, nouvel arrivant sur le marché

Plus récemment, en mars dernier, Fortuneo rejoint Boursorama, Hello bank! et ING Direct en lançant son offre de crédit immobilier.

Pour un prêt de 200 000 euros remboursable sur 15 ans, la banque propose un taux de 1,10% hors assurances et frais (TAEG de 1,55%). Sur 20 ans, ce taux bascule à 1,40 %. En guise de comparaison, le taux moyen était de 1,45% sur 15 ans en février dernier et de 1,65% sur 20 ans.

Ainsi, les banques en ligne offrent bel et bien certains atouts considérables. Il est toutefois utile de souligner que par rapport aux banques traditionnelles, leur champ d’actions est limité sur quelques points étant donné qu’elles ne peuvent pas traiter tous les projets immobiliers.

Archives