Le chèque renforce sa position de leader des moyens de paiement les plus vulnérables aux fraudes

Une jeune femme dans la rue utilise sa carte de débit au guichet automatique

Le chèque renforce sa position de leader des moyens de paiement les plus vulnérables aux fraudes du système bancaire tricolore. C’est l’un des points culminants mis en exergue par la Banque de France dans son dernier bilan traitant le sujet pour les six premiers mois de 2021 démontrant que contrairement aux autres, cet outil a continué sa progression.

La Banque de France a récemment rendu public un rapport de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement portant sur la période de janvier à juin de l’année dernière. La note qui a permis de découvrir que les efforts fournis pour limiter la propagation des actes frauduleux ont commencé à porter leurs fruits.

Du moins, en ce qui concerne la grande majorité des actifs de la catégorie des transactions scripturales étant donné que le chèque est exclu de la liste. Ce, pour la simple raison qu’une fois de plus, ce moyen de paiement s’est dressé en tête du classement des outils les plus vulnérables d’autant que son taux d’incidents a continué de progresser.

Le chèque navigue à contre-courant

Dans ce rapport semestriel, Banque de France ne pouvait s’empêcher de féliciter les efforts fournis dans la lutte contre les fraudes en constatant les changements qu’ils ont engendrés auprès de la majorité des moyens de paiement. Et puisqu’il s’agit du premier bilan depuis le lancement du dispositif rattaché à cet objectif, l’institution financière a tenu à faire remarquer que :

Nous nous attendons à ce que le taux de fraude des paiements à distance recule encore au second semestre étant donné que sur la première partie de l’année dernière, la réforme n’était pas totalement entrée en vigueur.

Ce qui ramène également à dire que le mode de paiement par chèque n’était pas encore concerné par ce résultat positif étant donné qu’il était le seul à naviguer à contre-courant. Ce, pour la simple raison que les chèques n’ont pas seulement compté pour 44% des montants fraudés (41% en 2020), mais qu’en parallèle, son taux d’incidents était aussi à la hausse selon l’Observatoire précisant que :

Le chèque est le seul moyen de paiement à enregistrer une hausse significative de son taux de fraude qui s’établit à 0,097% contre 0,088% en 2020.

À l’organisme d’énumérer les éléments expliquant cette tendance :

  • Le montant moyen de la fraude qui est relativement élevé en atteignant la barre des 2 300 euros ;
  • La baisse du nombre de chèques en circulation ;
  • La baisse du niveau de vigilance du côté des utilisateurs.

Le résultat est encourageant dans l’ensemble

À part le chèque, les autres moyens de paiement étaient plutôt bons élèves au premier semestre de 2021 selon le rapport de l’Observatoire mettant en avant les indicateurs pointant dans ce sens.

À commencer par le paiement sans contact qui est fortement plébiscité par les ménages depuis la crise sanitaire selon Julien LaSalle qui ne s’est pas retenu pour dire que :

C’est un moyen de paiement très sûr puisque son taux de fraude est proche de celui, très bas, de la fraude au point de vente, à 0,01%.

Julien LaSalle

Ce qui explique en outre le choix de 57% des Français à utiliser cette méthode pour les opérations en magasin selon ce secrétaire de l’Observatoire indiquant que la performance est aussi encourageante du côté du taux des fraudes :

  • Sur les paiements à distance passant de 0,174% en 2020 à 0,149% ;
  • Sur les paiements par carte bancaire passant de 0,068% en 2020 à 0,061%.

Concernant ce dernier point, M. LaSalle a tenu à préciser qu’il s’agit d’une grande première après une tendance haussière qui a duré 3 ans en notant cependant qu’en représentant 41% des montants fraudés, ce moyen de paiement est encore dans la catégorie des plus vulnérables après le chèque.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top