La BCE précise ses exigences dans le cadre d’une fusion bancaire

échanges sur une fusion bancaire

En bourse, la valeur des établissements bancaires français ne cesse de progresser. C’est notamment le cas de BNP Paribas dont l’action a enregistré un bond de près de +6 %. Cette hausse coïncide avec la résolution du désaccord entre la BCE et la Cour constitutionnelle allemande et la publication du guide de la BCE relatif aux rapprochements bancaires en zone euro.

Les principes à retenir

Le document précise qu’

Une fusion entre deux institutions bancaires n’entraîne pas forcément un nouvel apport en fonds propres. Le capital de l’entité issue du rapprochement correspond à la moyenne pondérée des fonds propres requis au titre du pilier 2 des parties prenantes, et des recommandations du même titre avant la consolidation.

Grâce à un comparateur de banque, les risques associés à chaque institution sont évalués. En fonction des résultats, les exigences en fonds propres peuvent augmenter à hauteur du niveau de pilier 2.

La BCE prend en considération le fait que la majeure partie des coûts résultant d’une fusion bancaire sont comptabilisés au début de l’opération, et que les bénéfices ne sont pris en compte qu’ultérieurement. Un examen des écarts d’acquisitions négatifs est également effectué.

Le communiqué présente par ailleurs les recommandations de la BCE pour garantir la durabilité du business model du produit d’une fusion bancaire en zone euro.

L’institution européenne préconise par exemple une hausse des provisions pour créances douteuses, idem pour les coûts de transaction et d’intégration, ou encore pour garantir les investissements.

Important Le document précise toutefois qu’une estimation des besoins en capital suivant un mode de calcul interne demeure recevable, mais seulement de manière temporaire.

Un impact positif pour les banques françaises

Depuis la crise de 2008, la rentabilité des banques européennes est restée faible. Le secteur a également dû faire face à des problèmes de surcapacité. Le guide de la BCE souligne l’importance d’une consolidation bien élaborée et menée à bien pour remédier à ces problèmes, et ainsi garantir la solidité du système bancaire en zone euro.

Les éclaircissements apportés par la BCE concernant les fusions bancaires ont eu un effet positif sur le cours boursier des institutions françaises.

Ces dernières ont gagné des points à la bourse de Paris : un bond d’environ +4 % pour Natixis et Crédit Agricole, et près de +6 % pour BNP Paribas.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top