Le compte bancaire de près de 50 % des Français affiche un solde négatif en 2021

Un jeune homme fait ses courses avec une carte de crédit et un ordinateur portable.

Selon un rapport relayé récemment par Le Parisien, le découvert bancaire moyen en France s’établit à 232 euros en 2021. En 2020, il s’élevait à 246 euros. En parallèle, cette année, 46 % des foyers ont vu leur compte bancaire présenter un solde débiteur une fois minimum. 19 % d’entre eux connaissent mensuellement la même situation.

En France, une personne sur deux excède le découvert bancaire maximum qui leur est autorisé une fois par an minimum. C’est le constat d’un comparateur de services bancaires dans une analyse menée récemment. Sur ce point, une légère amélioration a été observée cette année. Le dépassement de découvert moyen enregistré en 2021 s’établit à 285 euros, soit 10 euros de moins qu’en 2020.

Autre fait saillant de l’étude : 15 % des ménages tricolores sont dépourvus d’épargnes mobilisables dans une situation difficile. Pour ces particuliers déjà confrontés à d’importants problèmes, un énorme découvert peut s’assortir d’un tombereau de frais bancaires additionnels. Ceux-ci peuvent varier grandement selon chaque organisme.

Les banques dématérialisées facturent les découverts plus raisonnablement

À titre d’exemple, le comparateur de banque relève des agios compris entre 16 % à 21 %. Dans la globalité, un découvert coûte 29 fois moins dispendieux dans une banque en ligne que dans un établissement traditionnel.

En cas de situations difficiles, deux solutions se présentent aux concernés. Pour un découvert susceptible d’être anticipé, il semble préférable d’éviter un découvert conséquent.

Il est plutôt conseillé de contracter un prêt à la consommation, qui peut se révéler moins onéreux.

Pour les clients les plus touchés par les difficultés, la banque est tenue d’émettre une proposition spécifique. Celle-ci doit permettre surtout de contenir rigoureusement les frais.

D’après l’étude partagée par Le Parisien, les comptes bancaires montrant un solde débiteur appartiennent principalement aux :

  • Actifs percevant les plus faibles revenus ;
  • Couples avec enfants ;
  • Familles monoparentales.

Pour justifier d’un découvert, les ménages évoquent essentiellement les motifs suivants :

  • Une inadvertance dans la gestion des ressources pour 23 % des sondés ;
  • Confronté à une dépense non programmée (34 %) ;
  • Face à une situation financière difficile dans son ensemble (36 %).

Le montant moyen du découvert a baissé en 2021

Dans une vue d’ensemble, l’année 2021 est marquée par la crise pour la plupart des Français. En revanche, par rapport à leur compte bancaire, cette période se distingue par une amélioration. Au cours de celle-ci, les découverts bancaires se sont repliés légèrement. L’an passé, 51 % des particuliers ont été à découvert au moins une fois. En 2021, ce taux est tombé à 46 %.

De manière précisée, 15 % des ménages font face à un solde de compte négatif une fois dans l’année minimum. 13 % se trouvent dans cette situation tous les trois mois et 19 % au moins chaque mois. Ces proportions reflètent une contraction au regard de celles enregistrées l’an dernier (16 %, 15 % et 20 %). Le montant moyen du découvert a également régressé. En 2021, ce dernier s’élève à 232 euros. Ce qui traduit un recul de 14 euros comparativement à l’année 2020.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top