La digitalisation des banques belges s’est accélérée depuis la pandémie de Covid-19

Paiement en ligne via un laptop

Les outils numériques des banques n’ont cessé de se multiplier ces dernières années. Au-delà de l’effet de mode, la digitalisation des services bancaires possède une portée économique non négligeable. Ainsi, les banquiers belges ont intérêt à évoluer pour assurer la pérennité de leur activité. L’épidémie de Covid-19 a d’ailleurs confirmé l’importance des nouvelles technologiques pour l’avenir du secteur.

Les consommateurs tiennent compte de divers critères dans un comparatif banque en ligne. Les prix sont souvent décisifs dans cette démarche. Outre les tarifs, les Belges évaluent l’efficacité de l’accompagnement et les performances des outils numériques proposés. Ces deux éléments ont d’ailleurs été particulièrement importants pour satisfaire les clients durant la crise sanitaire de 2020.

Depuis cet évènement historique, les banquiers ne peuvent plus faire abstraction de la mutation numérique du secteur. Ils doivent notamment renforcer la dématérialisation des services pour répondre aux nouvelles exigences de la clientèle. De plus, la digitalisation des processus permet de réduire les coûts de gestion et de devenir plus compétitif sur le marché.

Des acteurs appréciés du grand public

Dans une étude récente, D-Rating a procédé au classement des banques fournissant les meilleures offres digitales de Belgique en 2019. La néobanque allemande N26 s’est notamment démarquée de la concurrence grâce à ses services 100 % dématérialisés. Cette spécificité permet aux clients de se passer des rencontres avec les conseillers bancaires et des démarches complexes en agence.

Belfius, pour sa part, a décroché la seconde place du classement en raison de la diversité de ses services en ligne. L’enseigne propose par ailleurs à sa clientèle belge une application pratique et performante au quotidien. Enfin, KBC Bank ferme la marche du podium sur ce marché. Elle devance ainsi la néobanque britannique Revolut, un des leaders du secteur à l’international.

Dans l’ensemble, les acteurs dématérialisés dépassent de loin les banques de réseau comme BNP Paribas, AXA ou encore Deutsche Bank. Cette situation vient entre autres des tarifs avantageux pratiqués par les banques digitales. Ces dernières sont en effet capables de limiter les coûts grâce à la réduction, voire la suppression des interventions humaines. Logiquement, elles peuvent réduire drastiquement les prix.

Au-delà de la tarification, les nouveaux acteurs du secteur simplifient de plus en plus l’accès aux produits et services bancaires. Les consommateurs ont, par exemple, l’opportunité d’obtenir un prêt à travers une démarche entièrement en ligne. De plus, les clients peuvent gérer facilement et à distance leurs comptes bancaires, leur crédit immobilier, leur épargne, etc.

Un évènement décisif pour la digitalisation de la banque

Les banques digitales sont généralement associées aux plus jeunes, y compris en Belgique. En effet, cette génération est habituée aux nouvelles technologies et aux objets connectés. Ces clients sont ainsi plus exigeants par rapport aux performances des applications et des services bancaires en ligne. Néanmoins, les professionnels sont conscients de ce phénomène et adaptent leur offre en conséquence.

Cela dit, la pandémie de Covid-19 a légèrement pris de court les acteurs du secteur et surtout les banques de réseau. Cette période est notamment caractérisée par la restriction des déplacements et la fermeture des agences. Ainsi, les consommateurs ont dû utiliser les services en ligne pour gérer leurs comptes bancaires et leurs produits financiers. Les profils clients se sont donc diversifiés pour les enseignes dématérialisées.

Les applications bancaires mobiles ont notamment été très sollicitées depuis le début de la crise sanitaire. Il en est de même pour les chatbots, les simulateurs de crédit, les comparateurs, etc. D’ailleurs, la demande a soudain augmenté pour la plupart des outils numériques dans ce domaine. Les banques classiques ont ainsi intérêt à s’adapter à l’évolution des habitudes sur ce marché pour rester compétitives.

Concrètement, les comparateurs et les simulateurs sont désormais incontournables lors de la prise de décision des clients potentiels. Or, les établissements financiers traditionnels sont d’emblée pénalisés par un coût de gestion absent du modèle des banques digitales.

Ils devront ainsi miser sur d’autres valeurs ajoutées pour se démarquer de la concurrence sur le long terme.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top