Les banques traditionnelles appliquent un tarif 16 fois plus cher pour un compte à découvert

facade banque

Un grand fossé sépare les institutions bancaires ordinaires de celles en ligne concernant le coût d’un solde de compte négatif. Dans les détails, la facturation de ce dernier peut être évaluée jusqu’à 16 fois plus cher selon l’établissement. C’est le résumé de l’étude d’un comparateur de frais bancaires réalisée cette année.

L’écart entre le tarif fixé par une société bancaire en ligne et par une autre classique est énorme. C’est ce que dévoile un sondage annuel d’un comparateur de frais bancaires cité par Le Parisien. Celui-ci constate que la différence se situe principalement au niveau de la facturation des découverts. À ce titre, les banques sans guichet appliquent des sanctions jusqu’à 16 fois moins importantes que les traditionnalistes.

Pour les clients de ces derniers, les conséquences des dérapages budgétaires sont dès lors évaluées en moyenne à 66 euros par an. À l’opposé, cela ne coûte que 4 euros par an dans une banque en ligne.

En 2020, le compte de 51 % des Français a été à découvert au moins une fois

Selon ladite enquête, 43 % des Français considèrent que leur pouvoir d’achat a chuté cette année. Plus important encore, plus d’un Français sur deux a fait face à un solde bancaire négatif cette année. Parmi ces derniers :

  • 38 % ont vu leurs comptes virer au rouge tous les mois ;
  • 32 % ont été confrontés à ce problème une seule fois ;
  •  30 % ont connu ce cas tous les 3 mois.

Concernant les causes, une grande partie d’entre eux (38 %) déclarent avoir eu des difficultés financières. De leur côté, 31 % estiment avoir fait quelques dépenses imprévues et considérables qui plus est. Une minorité (10 %) a procédé à des achats irréfléchis. En outre, 26 % des sondés admettent ne pas avoir fait attention à leur compte. Enfin, 13 % d’entre eux révèlent l’avoir mal géré.

Certaines personnes sont plus touchées que d’autres

Toujours selon la même étude, la valeur moyenne des découverts s’élève à 235 euros sur 10 jours. Parallèlement à cela, le comparateur de frais bancaires précise que les catégories de personnes les plus affectées par ces déconvenues sont :

  • Les individus vivant avec des revenus mensuels inférieurs à 1 500 euros ;
  • Les jeunes de 18 à 35 ans.

Relativement à cela, la tendance aux soldes négatifs est actuellement stable. Pourtant Jean-Louis Kiehl constate que ce n’est pas le cas pour les plus vulnérables. Le président du réseau de lutte contre le surendettement Crésus relève à ce propos que :

Chez les plus fragiles, les jeunes entre autres, ceux qui ont déjà du mal à boucler leur fin de mois et à payer leur loyer, les découverts augmentent.

Jean-Louis Kiehl.

Par la suite, il prévoit d’ici quelques mois une hausse importante du nombre de comptes qui passeront au rouge. Selon ses dires :

Ceux qui gagnent un peu plus du SMIC et les primo-accédants sous crédit immobilier vont énormément souffrir.

Jean-Louis Kiehl.

Il souligne que cela résultera notamment de l’arrêt des dispositifs d’aides mis en place actuellement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top