Les banques en ligne modifient les conditions de gratuité de leur carte

accès banque en ligne

C’est plus ou moins connu, la gratuité des cartes proposées par les banques en ligne est soumise à certaines conditions auxquelles les utilisateurs doivent se conformer au risque de se voir infliger une pénalité. Mais en cette nouvelle année, et afin d’amortir les pertes engendrées par la crise sanitaire, certaines banques 2.0 ont mis à jour cette éligibilité.

Conséquence sans doute de la crise sanitaire, plusieurs banques en ligne ont mis fin à la gratuité de leur carte, alors que c’était l’un de leurs principaux arguments de vente. Leurs clients devront désormais s’acquitter d’une redevance mensuelle pour l’usage de cartes. Mais d’autres enseignes ont décidé de déroger à cette tendance, en précisant toutefois que des changements seront nécessaires.

C’est notamment le cas de Fortuneo, la banque 2.0 ayant annoncé le 4 janvier dernier qu’elle allait opérer quelques modifications au niveau des conditions de gratuité de ses outils de paiement.

Aux professionnels du secteur d’indiquer qu’il s’agit d’un durcissement des clauses de gratuité.

Les règles initiales désormais révolues

Pour attirer de nouveaux clients, la plupart des banques en ligne se targuaient de proposer une carte bancaire gratuite. Mais dans les faits, ce moyen de paiement n’est pas vraiment ce qu’elle parait être. En effet, leur gratuité a toujours été soumise à des conditions d’usage mensuel pour certaines marques, de revenus pour d’autres, voire les deux chez certaines banques comme Fortuneo.

Les détenteurs de la carte Mastercard classique de la banque bretonne doivent justifier un revenu mensuel minimum de 1 200 euros et utiliser la carte, que ce soit un paiement ou un retrait auprès d’un DAB, au moins une fois par mois. Les conditions sont à peu près les mêmes pour les détenteurs de la Gold Mastercard, à la différence que l’usager doit disposer d’un revenu mensuel de 1 800 euros et de 4 000 euros pour les détenteurs d’une World Elite.

La carte Fosfo destinée aux clients les plus fragiles est la seule à être exemptée de ces conditions de revenus, mais leurs propriétaires doivent tout de même s’en servir au moins une fois par mois, comme pour les autres CB. En effet, quelle que soit celle dont dispose le client, s’il ne se conforme à cette condition, il recevra une pénalité de 3 à 9 euros.

Telle a été la règle initialement imposée à la clientèle de Fortuneo pour pouvoir s’équiper d’une carte, mais cette période-là est maintenant révolue.

Plusieurs ajustements à l’ordre du jour

Auparavant, les retraits d’espèces auprès des guichets étaient pris en compte comme un usage de la carte. Ce n’est désormais plus le cas, à en croire les déclarations de la banque bretonne. Dans sa nouvelle brochure, elle indique que les paiements par cet outil seront les seules opérations considérées. Les utilisateurs sont donc en quelque sorte obligés de régler leurs factures via leur carte au moins une fois par mois, sous peine de devoir payer une amende.

Le 4 janvier dernier, la banque en ligne a également annoncé la suppression de la CB à autorisation systématique Maestro, destinée aux clients fragiles. À l’enseigne bancaire de conseiller à ces derniers de se tourner vers la Mastercard classique qui détient les mêmes fonctionnalités.

Dernières mises à jour, Fortuneo a aussi déclaré que le changement d’offre est dès maintenant limité à une fois tous les trimestres. La banque en ligne rajoute que si un client souhaite passer de la Mastercard classique à la Gold, il devra enregistrer en moyenne 1 800 euros de flux créditeurs mensuels sur 3 mois, si débit immédiat. Cet intervalle est doublé (sur 6 mois) s’il s’agit de débit différé.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top