Le taux d’intérêt sur un livret d’épargne s’élève à 2 % pendant les deux premiers mois de souscription chez Lydia

Femme agent d’assurance expliquant le plan au couple senior à la maison.

Plusieurs dizaines de milliards d’euros dorment sur des comptes épargnes depuis le début de la crise sanitaire. Les livrets A ont surtout été plébiscités, car ce sont des moyens de placement sans risque. Ce joli pactole a suscité l’intérêt de nombreuses banques qui se demandent comment en tirer profit. Lydia a peut-être trouvé la solution.

Depuis le début de la crise sanitaire, les Français affichent un réel engouement pour le livret A, pourtant ce moyen d’épargne n’affiche qu’un très faible rendement par rapport aux autres outils de placement. Mais son statut d’épargne sans risque a convaincu bon nombre de citoyens de l’Hexagone d’y placer leur argent en ces temps d’incertitude économique. D’autant plus qu’ils ont préféré la fiabilité à la rentabilité. Les chiffres annoncés par la Banque de France en sont la preuve : près de 142 milliards d’euros dormaient dans des comptes épargnes sans risque entre janvier 2020 et mars 2021.

Une telle économie a donné des idées à des fintechs qui souhaitent booster les liquidités à leur disposition. C’est notamment le cas de la banque en ligne Lydia.

Un moyen de placement sans risque et à dépôt limité

Le livret A propose actuellement un rendement de 0,5 %. Un taux largement en dessous de ceux proposés par d’autres moyens de placements comme le PEL, l’assurance-vie, ou encore les SCPI avec son TDVM à plus de 4 %.

Mais il est à noter que rendement est toujours corrélé au risque. Plus la rémunération est élevée, plus le risque de voir s’envoler son capital l’est également. Ainsi, de par sa faible rentabilité, le livret A est l’un des outils d’épargne les plus sûrs. Au vu de cette caractéristique, les citoyens de l’Hexagone l’ont ainsi plébiscité au début de la crise sanitaire face au flou qui planait sur le devenir de l’économie française.

Mais le livret A comporte aussi quelques contraintes, notamment en matière de dépôt. En effet, le plafond de dépôt est fixé à 22 950 euros. De ce fait, les Français ne peuvent souvent pas y placer l’intégralité de leurs économies. Ce qui n’atténue en rien leur envie de placer leurs épargnes dans un placement sans risque.

Quelques fintechs ont ainsi eu l’idée de proposer des livrets avec un plafonnement de dépôt plus élevé.

Des dépôts jusqu’à un million d’euros

PSA Banque a été l’un des premiers à proposer un livret d’épargne à plafonnement plus élevé. De nombreuses enseignes financières lui ont ensuite emboité le pas. C’est notamment le cas de la fintech Lydia qui vient de lancer un support à capital garanti. Et pour se distinguer de la concurrence, la banque 2.0 française propose un taux boosté de 2 % durant les deux premiers mois suivant la souscription. Passé ce délai, c’est un rendement de 0,6 % qui s’applique.

La direction de Lydia note toutefois que seuls les 75 000 premiers euros déposés peuvent faire l’objet de ce boost du taux d’intérêt, au-delà, c’est le rendement de 0,6 % qui s’applique tout de suite. À certains observateurs de relever que les modalités de cette nouvelle offre de Lydia sont les mêmes que celles du livret d’épargne de PSA Banque. Mais contrairement à ce dernier, dont l’offre d’épargne n’est valable que jusqu’au 31 juillet prochain, celle de la fintech française n’a pas de date limite.

Un dépôt minimum est également fixé pour pouvoir bénéficier de la nouvelle offre de Lydia. Il se monte à 1 000 euros. Quant au plafond de dépôt, il s’élève à un million d’euros. Pour mettre au point ce livret à capital garanti, Lydia s’est associée à l’application mobile Cashbee. Cette dernière propose également un livret d’épargne à rendement boosté de 2 % pendant les trois premiers mois suivant la souscription, puis ce taux passe à 0,6 %.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top