Les néobanques se multiplient en France

une personne carte de crédit et smartphone à la main

Le nombre des néobanques est en perpétuelle évolution en France. Parmi les enseignes qui se sont déjà positionnées sur le marché bancaire figurent la britannique Revolut, l’allemande N26 et le français Compte-Nickel. L’arrivée imminente d’Orange Bank va renforcer les offres de cette nouvelle génération de banques qui entrent en concurrence directe avec les établissements de crédit traditionnels et en ligne. Tour d’horizon !

En Hexagone, un opérateur de télécommunications s’apprête à changer de métier : le groupe Orange. À l’origine, la société était une administration d’état au sein du ministère des PTT. Par la suite, elle a été connue sous le nom de France Telecom qui devient en 2013 Orange. Aujourd’hui, le géant des télécoms s’investit dans le secteur bancaire.

Prévu depuis quelque temps, le lancement de l’enseigne bancaire de l’opérateur a été repoussé continuellement. Baptisée Orange Bank, il s’agit d’une néobanque, c’est-à-dire d’une banque nouvelle génération qui proposera aux consommateurs des services innovants. Selon le groupe, cette dernière devrait déployer officiellement son offre le 2 novembre prochain.

Il s’agit d’une offre 100% en ligne, pilotable depuis une application mobile et combinant les fonctionnalités basiques d’un compte bancaire à certaines innovations. Avec sa solution, Orange Bank espère séduire 2 millions de clients d’ici 2020.

Quelques néobanques disponibles en France et en Europe

À l’heure actuelle, quelques néobanques se sont déjà positionnées sur le marché bancaire français et européen. C’est le cas notamment de la britannique Revolut qui est présente en Suisse et en France. L’enseigne vient de lever 66 millions de dollars auprès du fonds genevois de capital risque Index Ventures.

Après 9 mois d’activité, la néobanque allemande N26 compte pour sa part 100 000 clients en Hexagone et 500 000 dans 17 pays européens.

Pour ce qui est du Compte-Nickel, la néobanque rachetée par BNP Paribas revendique 700 000 usagers après 3 années d’existence.

Les atouts des néobanques

Les néobanques ambitionnent d’entrer en concurrence frontale avec les établissements de crédit traditionnels ainsi qu’avec les enseignes bancaires en ligne et de voler leurs parts de marché.

Comparés aux banques classiques et aux banques numériques, ces nouveaux acteurs ne proposent qu’une gamme limitée de services et de produits. Elles ne proposent pas par exemple de crédits immobiliers ni de portefeuilles boursiers.

Pour ce qui est de leurs atouts, le principal avantage des banques mobiles réside dans l’innovation et dans la liberté. Leurs applications mobiles donnent à l’utilisateur la possibilité d’ouvrir un compte en ligne en quelques minutes et sans formalité. Ces outils permettent par ailleurs une gestion efficace et facilitée des finances du client.

Comptabilisation des dépenses en temps réel, paiement sans contact via un Smartphone, géolocalisation des paiements pour se prémunir de toute fraude, blocage temporaire de la carte de crédit, modification des divers plafonds… Autant de fonctionnalités offertes à l’usager.

Côté tarifs, les néobanques pratiquent des barèmes avantageux. Les voyageurs trouvent particulièrement leur compte étant donné qu’en plus d’être simplifié, le paiement dans une monnaie étrangère est gratuit. N26 et Revolut ne prélèvent pas de commissions de change ni quelconques autres frais sur les paiements dans une autre devise. Elles se contentent d’appliquer le taux de change en vigueur sur toute transaction à l’étranger.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top