ING accélère l’innovation au sein de son groupe

intérieur de l'ING Customer Experience Center (ICEC)

Le bancassureur néerlandais ING a lancé un « accélérateur interne d’innovation ». Baptisée ICEC, la cellule a pour mission de faire aboutir en un temps record divers projets destinés à faciliter la vie des clients. L’objectif final du géant néerlandais est de favoriser l’innovation au sein du groupe afin de ne pas se faire empiéter par les Fintech et leurs offres bancaires connectées. Tour d’horizon !

Installé à Amsterdam, ING Customer Experience Center (ICEC) est le nouvel « accélérateur interne d’innovation » du géant bancaire néerlandais. Il s’agit d’un lieu dans lequel l’enseigne rassemble les ressources humaines et financières pour favoriser l’innovation au sein du groupe.

Les objectifs d’ING sont de répondre aux nouveaux besoins des usagers à l’ère du digital mais également de garantir la mise en conformité de l’enseigne avec le nouveau contexte règlementaire, notamment avec la DSP 2 (la nouvelle directive européenne sur les services des paiements).

Concrètement, l’idée derrière l’ICEC est de minimiser le temps qui s’écoule entre l’apparition d’une idée ou d’un concept et son « éventuelle » réalisation, étant donné que l’accélérateur permet une sélection rapide des innovations qui sont viables commercialement et celles qui ne le sont pas (ou ne le sont pas encore). Pour cela, il convient de s’interroger si le futur produit peut apporter un plus dans la vie des consommateurs.

Le fonctionnement de l’ICEC

26 équipes de 3 à 5 personnes travaillent au sein de l’ICEC. Composées d’individus spécialisés dans différents domaines (management, marketing, ingénierie, droit, etc.), celles-ci sont tenues d’étudier les nouvelles idées à commercialiser.

À noter que ces personnes ne sont pas toutes des salariés d’ING et qu’elles planchent sur de nouvelles idées relatives aux services bancaires et à d’autres branches (cybersécurité, Big data, économie circulaire, etc.).

Les équipes disposent de 3 mois pour transformer l’idée en concept. Si au bout de ce délai, elles n’y parviennent pas, le projet est abandonné. Si par contre, le projet est validé, elles ont 6 mois supplémentaires pour présenter un pilote.

Entrer en concurrence frontale avec les Fintech

En déployant l’ICEC, ING veut par ailleurs éviter la désintermédiation. Pour les banques traditionnelles, l’irruption des Fintech sur le marché bancaire, ces jeunes pousses spécialisées en technologies appliquées à la finance, fait naître un risque : celui de perdre le lien direct qu’ils ont noué avec les clients. Proposant des services plus connectés aux usagers, ces nouveaux entrants séduisent en effet les consommateurs.

En Hexagone, si ING DIRECT, filiale 100% en ligne du groupe néerlandais, n’est qu’un acteur secondaire, ce dernier se présente quant à lui comme un géant du secteur bancaire avec ses 36,5 millions d’usagers dans 14 pays et ses 50 000 collaborateurs.

Le premier enjeu de l’ICEC est ainsi de permettre à la maison mère néerlandaise de devenir aussi agile que les Fintech.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top