HSBC ouvre un centre d’affaires dédié aux startup et aux TPE

Enseigne HSBC

Désirant renforcer l’innovation au sein de son réseau d’agences, le groupe bancaire anglais HSBC signe davantage de partenariats avec les startup pour atteindre son objectif. Aujourd’hui, il raffermit davantage ses relations avec les jeunes pousses. La filiale française de l’enseigne lance en effet un centre d’affaires qui accueille les Fintech ainsi que les petites entreprises. Le centre propose à ces dernières des services novateurs, destinés à faciliter la réalisation de leurs activités. Gros plans !

Christophe Chazot, directeur de l’innovation chez HSBC, estime qu’aujourd’hui, la majorité des banques tendent à basculer vers un modèle où elles deviennent un simple intermédiaire distribuant des produits financiers aux usagers. Selon lui, il faut se méfier de cette situation et se remémorer les excès de la crise de 2008.

Dans ce cadre, le groupe bancaire britannique a décidé, depuis quelque temps, de multiplier les partenariats avec les startup ainsi que les investissements dans la Fintech afin d’accélérer l’innovation dans son réseau.

Ces collaborations portent à l’heure actuelle leurs fruits étant donné que HBSC déploie une offre innovante adressée aux jeunes pousses et aux TPE.

Le centre d’affaires « Live » HSBC

La filiale française du groupe bancaire érige le centre d’affaires « Live » HSBC qu’elle installe près des grands magasins du 9ème arrondissement de Paris. Comptant une quarantaine d’employés, le centre propose des prestations en ligne spécifiques aux startup et aux TPE/PME.

En versant une cotisation mensuelle de l’ordre de 30 euros HT, les sociétés qui souscrivent l’offre du centre bénéficient des services d’un chargé d’affaires et accèdent à une palette de prestations numériques. Il s’agit de solutions innovantes destinées à assister les entreprises depuis le financement du cycle d’exploitation, en passant par la gestion des flux de trésorerie jusqu’à l’affacturage.

Les atouts de l’offre proposée par la cellule résident essentiellement dans une plus grande flexibilité et davantage de rapidité lors de l’ouverture d’un compte, d’une prise de rendez-vous ou d’une demande de crédit bancaire.

HSBC commente que :

les startup et les TPE pourront gérer leurs opérations à distance tout en gardant accès à leur agence physique.

HSBC.

Devenir « un banquier de référence » pour les TPE

En février dernier, Christophe Chazot révélait la stratégie adoptée par HBSC vis-à-vis des jeunes pousses. Le directeur de l’innovation avait affirmé :

Nous avons créé en juin 2014 une structure d'investissement, qui fonctionne très bien. Ce fonds de corporate venture est doté de 200 millions de dollars. L'objectif de cette structure n'est pas tant de gagner de l'argent que de créer un lien stratégique avec ces sociétés et de mieux comprendre leurs domaines d'expertise.

Christophe Chazot.

L’ouverture de ce nouveau centre s’inscrit dans le cadre de cette stratégie. Cette cellule « phygitale », alliant agence physique et digitale, s’est fixée comme objectif de séduire 1 000 à 2000 nouveaux usagers par an. Pour HBSC, l’idée est de devenir « un banquier de référence » et non un leader auprès des TPE qui représentent seulement 10% de la clientèle du groupe britannique.

Du fait de ses services novateurs, le centre d’affaires « Live » HBSC se présente comme un concurrent sérieux du modèle de banque en ligne. La rivalité entre le centre et les enseignes de crédit numériques est à suivre de près.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top