Orange compte s’imposer dans la finance grâce à sa banque mobile

Capture du site d'Orange Bank

Après plusieurs ajournements, Orange Bank a finalement été lancée au début de ce mois de novembre. Avec son service bancaire, l’opérateur renommé dans le monde de la télécommunication espère également révolutionner le secteur de la finance, malgré une concurrence déjà ardue. Pour y arriver, il mise sur son importante base de clients potentiels et ses offres très compétitives.

L’offre de service bancaire mobile d’Orange a été lancée le 2 novembre dernier. Dans un marché qui promet d’être très concurrentiel, son président directeur général, Stéphane Richard, reste optimiste.

De plus, les Français sont conservateurs de nature, la majorité d’entre eux préfèrent garder leur banque actuelle malgré la mise en vigueur de la loi portant sur la facilité de la mobilité bancaire. Toujours est-il que la nouvelle banque mobile compte se démarquer par quelques prérogatives non négligeables.

Mise à part sa notoriété et sa possession d’une large base de données clients, elle projette également de combiner un service automatique et humanisé, pour une meilleure satisfaction clientèle. Les banques traditionnelles et les autres néobanques n’auront qu’à bien se tenir.

Le succès d’Orange Bank est à la portée de sa main

Le lancement de la banque mobile d’Orange promet de remporter un franc succès étant donné que l’opérateur en télécommunication dispose d’une importante base de données.

Celle-ci permet de transformer un grand nombre de prospects en détenteurs de compte auprès d’Orange Bank. Rien qu’en France, la multinationale détient un portefeuille de 22 millions de clients, alors que son objectif est d’acquérir 2 millions de clients pour sa banque sur une décennie.

La société devance ses concurrents grâce aux données numériques enregistrées lors des navigations sur Internet et des appels téléphoniques. Ces informations permettent d’optimiser la connaissance des clients, en vue d’anticiper leurs attentes. Stéphane Richard explique que :

Les données vont nous permettre d’être plus efficaces dans la relation client, surtout quand on émettra d’autres services. Un bon exemple, c’est le crédit à la consommation, qu’on ouvrira dans les mois qui viennent. Nous serons capables d’en proposer en peu de temps à nos clients. Grâce à notre connaissance des data, nous pouvons apprécier précisément le risque qu’ils présentent.

Stéphane Richard.

Un autre atout d’Orange Bank, mais qui est tout aussi indispensable, est l’existence d’un réseau de boutiques physiques qui serviront à renseigner les futurs clients et ceux qui le sont déjà. Cette combinaison de service digital et humanisé la différencie des autres banques mobiles, comme Hello Bank et Boursorama, et contribue à sa réussite. Le directeur général adjoint de BNP Paribas, Thierry Laborde, le confirme d’ailleurs :

Ce qui fait venir les clients dans une agence bancaire, ce sont des conseillers très compétents en matière d’immobilier, d’épargne et de gestions de certaines étapes de la vie. Je ne crois pas à une banque sans relations humaines.

Thierry Laborde.

La banque mobile veut révolutionner le monde de la finance

Suite à un demi-milliard d’euros d’investissement, Orange est actuellement présent sur le marché bancaire français, en projetant d’attirer en moyenne 200 000 clients par an. La nouvelle banque mobile débarque dans un contexte où les technologies digitales ne sont pas encore pleinement intégrées dans certaines activités.

Sans parler de l’esprit conservateur des Français qui sont moins favorables à la mobilité bancaire, malgré la loi Macron. UFC-Que Choisir a communiqué que 3% seulement des Français (sur 50 millions de détenteurs de compte particuliers) ont changé d’établissement.

En outre, Hugues Le Bret, cofondateur du service bancaire alternatif Compte-Nickel, estime que les néobanques représentent actuellement 5% seulement du marché bancaire. Toutefois, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, se montre très optimiste sur le fait que sa banque révolutionnera le monde de la finance, grâce à un service abordable et fluide. Il promet que:

Notre style, ce n’est pas de tout casser. Mais nous allons marquer les esprits avec une banque mobile et des paiements dématérialisés.

Hugues Le Bret.

Pour y parvenir, Orange Bank se repose sur la notoriété de sa marque. Hormis cela, la néobanque mise également sur la compétitivité de ses offres, comme la mise à disposition gratuite d’une carte bancaire par exemple. Alors que les frais bancaires réclamés par la plupart des établissements traditionnels révulsent les consommateurs.

La banque mobile d’Orange propose également à ses clients d’ouvrir un compte en ligne en 10 minutes, d’effectuer des virements par le biais d’un simple SMS ou d’une application installée sur un Smartphone.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top