Les banques de réseau doivent innover afin de fidéliser les anciens clients

Une cliente bancaire devant son ordinateur tenant sa carte bancaire

Pour séduire de nouveaux clients mais surtout pour fidéliser les anciens, les établissements bancaires de réseau essaient continuellement d’offrir à leurs usagers des outils pratiques destinés à agrémenter leur vie, à les rendre plus autonomes et à sécuriser leurs opérations. Entre autres, les agrégateurs de comptes et les cartes bancaires anti-fraude figurent parmi ces instruments.

Pour aider leurs clients à gérer efficacement et facilement leurs finances, les banques de réseau développent des services et des produits de plus en plus innovants. C’est ainsi par exemple que chez la Société Générale, les usagers peuvent, depuis leur application mobile, faire opposition en cas de perte ou de vol de leur carte, relever exceptionnellement les plafonds de retrait et de paiement, souscrire un prêt à la consommation et, bientôt, ouvrir des livrets.

Du côté de la Caisse d’Épargne, les clients peuvent, via l’application Banxo, activer et désactiver la fonctionnalité de paiement à distance de leur carte bleue. Nombreuses, les offres des établissements sont de plus en plus performantes.

Les agrégateurs de comptes

Les Caisses d’Épargne, le Crédit Agricole, le Crédit du Nord, la HSBC, la Maif, la Société Générale, etc. proposent à leurs clients des agrégateurs de comptes, accessibles sur leur site ou via leur application. Comme leur nom l’indique, ces outils permettent aux utilisateurs d’agréger leurs différents comptes courants ou comptes d’épargne à un même endroit. Plus précisément, ils offrent aux usagers une visualisation consolidée de ces divers comptes sur un seul écran. Un spécialiste explique que

Peu importe les établissements concernés, les agrégateurs peuvent le plus souvent réunir les comptes dispersés dans plus d’une centaine de banques différentes en France.

L’agrégateur de compte est un moyen pour le client de garder un œil sur son Livret A chez la Banque Postale, sur son compte courant chez la Caisse d’Épargne, sur un vieux PEL chez LCL ou encore sur son compte joint chez la Société Générale.

Les cartes bancaires anti-fraude

Actuellement, plusieurs établissements bancaires de réseau (BNP Paribas, la Caisse d’Épargne, la Banque Populaire…) expérimentent la technologie du « cryptogramme dynamique » pour faire face à la fraude à la carte bancaire.

La Société Générale est la première enseigne à lancer une carte bleue basée sur cette technologie. Elle la facture à 12 euros par an. Concrètement, les trois chiffres affichés au dos de la carte changent toutes les heures, ce qui réduit la possibilité d’usurpation du code de sécurité. Si les informations bancaires du titulaire de la carte sont piratées, notamment à l’occasion d’un paiement en ligne, les fraudeurs ne disposent en effet que d’un temps très limité pour s’en servir.

Il est utile de souligner qu’en dépit de ce dispositif, les banques sont néanmoins tenues de rembourser leurs clients en cas de paiement frauduleux avec leur carte bancaire.

Ainsi, les établissements de réseau essaient de fournir de nouvelles offres bancaires à même de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. L’enjeu est d’autant plus important du fait de la concurrence des banques à distance. Grâce à leurs services innovants, accessibles à des tarifs moins chers, les banques en ligne tendent en effet à séduire de plus en plus de clients. Pour faire face à cette compétition, les établissements traditionnels doivent développer des offres performantes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top