Le nombre de Français envisageant d’abandonner leur banque pour les Fintech

Une personne devant son ordinateur avec sa carte bleu et son portable

25% des Français préfèrent les start-up de la Fintech à leur établissement financier traditionnel, d’après une enquête effectuée auprès de 2 000 personnes par le cabinet d'audit et de conseil Deloitte. Ils sont prêts pour une gestion digitalisée de leurs finances personnelles. Or la majorité d’entre eux ne savent pas exactement comment cela fonctionne.

Selon les résultats de la deuxième édition de l’étude intitulée « Les Français et les Fintech », une personne sur quatre décide de remplacer leur banque par ces start-up en France. 38% des personnes questionnées sont parées à ouvrir un compte en ligne ailleurs que dans une banque classique.

Peu familiarisés avec la notion de Fintech, la plupart d’entre eux s’en servent pourtant sans le savoir. Ils sont notamment intéressés par les services de paiement comme Paypal et les opérateurs téléphoniques tels que SFR et Orange. Notons que cette enquête se penche particulièrement à l’évolution de l’appétence de la population française pour les nouveaux services financiers digitaux.

Est-ce la fin du système bancaire classique ?

En France, un certain nombre de personnes envisagent de quitter leur établissement bancaire pour les Fintech, selon une enquête en ligne pour Deloitte.

Cette étude montre surtout une évolution de l’intérêt et de la notoriété pour ces nouveaux services. Celle-ci laisse présager un développement de leur utilisation. Soulignons que le sondage permet également de connaître le portrait-type d’un utilisateur de Fintech. Il s’agit notamment d’un homme âgé de 38 ans, avec enfants. En moyenne, il touche un salaire de plus de 3 000 euros par mois. Habitant en région parisienne, il a une forte appétence pour le secteur bancaire et le digital.

Ce client-type est attiré par les services financiers plus simples des Fintech. Toutefois, environ 35% des Français estiment que le manque de sécurité des données personnelles et de pédagogie sont les principaux freins liés à leur utilisation. En outre, 42% des répondants à l’enquête pensent que les services présentés par les start-up de la Fintech sont « assez inutiles ».

Beaucoup de Français ne connaissent pas la Fintech

Parmi les personnes enquêtées, huit Français sur dix ne savent pas réellement ce qu’est une Fintech. Pourtant, ils sont déjà nombreux à se servir de ces nouveaux services financiers.

La plupart des répondants ne connaissent pas vraiment le terme Fintech. Ils sont pourtant nombreux à utiliser des plateformes de financement participatif, des solutions de transfert d'argent et de cagnotte, etc. 37% veulent être mieux informés sur les avantages des services proposés par les Fintech. Certains d’entre eux souhaitent un accroissement du niveau de sécurité des données.

24% souhaitent qu’on leur explique clairement ces services innovants. 17% désirent par ailleurs que la souscription à ce type de solutions soit plus simple. Ils attendent également que leurs proches les utilisent d’abord ou encore qu’ils soient mieux accompagnés durant leur première utilisation.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top