Gafa, Fintech : les menaces de la banque et des hypermarchés

Logo des GAFA

Depuis ces derniers temps, les banques et la grande distribution ont tissé des liens étroits dans le but de créer une solution de paiement mobile. Ils se sont obligés à unir leurs forces face à des grandes menaces, que sont les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) et les Fintech. Est-ce qu’ils auront la capacité de tourner la situation en leur faveur ?

La banque à distance est entrée dans une nouvelle phase de son histoire. L’essor du nouveau mode de paiement en ligne contraigne les banques et les commerçants à se coopérer.

Même si les usagers restent encore très minoritaires, les banques et les commerçants sont totalement convaincus que ces nouvelles façons de payer vont prendre progressivement leurs places au niveau de la société. Actuellement, les Français commencent à apprécier cet outil de fidélisation. Serait-il fiable ? Quels sont les enjeux de ce partenariat ? Qui est en alliance avec qui ? Éléments de réponse.

Les alliances se multiplient

Les banques et les grandes distributions collaborent de plus en plus pour des offres en ligne. Ils se sont retrouvés sur un même terrain de jeu : les services de paiements. Tel est l’exemple de l’union entre Carrefour, BNP Paribas et Crédit Mutuel. Ils se sont regroupés pour créer LyfPay, une application de paiement mobile.

De l’autre côté, l’on retrouve la récente alliance entre la FNAC, MasterCard et Crédit Agricole Consumer France. Le distributeur des produits culturels se lance également dans la solution de paiement à distance. Il est en mesure de proposer à sa clientèle une carte de débit reposant sur la récompense de fidélité et un moyen de paiement.

Des initiatives qui rentrent dans le contexte de la montée en puissance des commerçants sur la nouvelle chaîne de paiement.

Bertrand Pineau, chargé des paiements à la Fédération d’e-commerce et de la vente à distance souligne que :

Si ce chaînon leur échappe, il risque d’être occupé demain par des acteurs comme Apple Pay ou encore le chinois WeChat qui conserveront à leurs mains les données de paiement des clients et priveront les commerçants d’informations précieuses sur leurs habitudes de consommation.

Bertrand Pineau.

Une situation alarmante que les grands commerçants ne veulent pas défier alors qu’Alipay est déjà à la conquête de la France pour accompagner les touristes chinois.

Les Gafa et les FinTech : des véritables menaces

Aujourd’hui, les banques et la grande distribution se retrouvent face à un même combat : maintenir leurs marges dans leur activité de paiement tout en mettant en garde face aux menaces des Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon). Sans oublier les FinTechs portées par la réglementation européenne.

D’un autre côté, les banques françaises ont boosté leurs politiques de fidélisation de leur clientèle en supplément de solutions de paiement. Notons que le coût des commissions d’interchange a été récemment rappelé à l’ordre par la Commission européenne.

Ces derniers temps, LCL s’est mêlée dans des offres dites « cash back » pour fidéliser ses clients, alors qu’auparavant, ce domaine a été uniquement réservé aux commerçants. Une situation qui bloque les frontières ! Ce qui favorisera à tout moment l’émergence des initiatives de place.On verra si les clients s’en sortiront avantageux.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top