BNP Paribas finalise l’acquisition de Compte-Nickel

Capture du site Compte nickel

En avril dernier, BNP Paribas avait annoncé son intention de racheter la start-up Compte-Nickel. Le groupe bancaire a récemment finalisé son projet. Leur partenariat est aussi renouvelé pour une période de dix ans. Sur le secteur bancaire, ils devront faire face à l’arrivée de sérieux concurrents tels qu’Orange Bank et Altice Bank.

Le groupe BNP Paribas vient d’annoncer la finalisation de l’acquisition de Compte-Nickel, la jeune pousse offrant un service de compte bancaire sans condition de revenus et de dépôt. Ouvert à tous, il est accessible en seulement quelques minutes auprès des buralistes. Grâce à son concept intéressant, Compte-Nickel a connu un succès fulgurant.

Son rachat par BNP Paribas donnera à la Fintech la possibilité d'accélérer encore son développement. Cependant, celle-ci devra faire face à une solide concurrence. En effet, nombreux sont les nouveaux acteurs qui s’invitent actuellement dans le secteur bancaire. Parmi eux, on retrouve par exemple Orange Bank, Altice Bank ou encore C-zam.

La finalisation du rachat de Compte-Nickel

Le 12 juillet dernier, le rachat de Compte-Nickel a été finalisé par BNP Paribas. Un protocole d’accord avait déjà été conclu il y a quelques mois.

Depuis avril dernier, BNP Paribas avait obtenu les autorisations réglementaires pour racheter la start-up à hauteur de 89,1%. Le groupe bancaire envisage de porter sa participation à 95%, soit 89,5% de Compte-Nickel, avant la fin de l'année 2017. La Confédération des Buralistes de France restera ainsi actionnaire à hauteur de 5%.

Notons qu’avec cette acquisition, BNP Paribas dispose aujourd’hui d'un ensemble de solutions adaptées aux besoins de différentes clientèles. Dans son communiqué, le groupe bancaire a en effet expliqué que :

Les synergies créées entre les deux entreprises vont permettre d'aller plus loin et plus vite, notamment dans la conquête de nouveaux clients, avec un objectif de deux millions de comptes ouverts d’ici 2020.

Les acteurs bouleversant le secteur bancaire

La start-up Compte-Nickel a réussi à gagner la confiance du grand public, comme quelques-unes de ses rivales (N26, C-zam, etc.) aussi d’ailleurs. Cependant, elle devra également affronter la concurrence de nouveaux acteurs.

Alors que l’arrivée d’Orange Bank a été reportée dans quelques mois, Altice (nouveau nom de SFR) va bientôt lancer sa banque. L’année dernière, l’opérateur de télécommunications avait en effet déposé la marque Altice Bank à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI). Il a également fait une demande d’agrément auprès de la Banque centrale européenne (BCE).

En outre, l’enseigne de grande distribution E. Leclerc vient de prendre le contrôle de la banque en ligne Morning. Quant au groupe Fnac (Fédération nationale d'achats des cadres), il a lancé récemment une carte universelle de paiement MasterCard qui est gratuite. Il faut également savoir que la directive européenne sur les services de paiement 2 (DSP 2) entrera en vigueur l’année prochaine.

Voilà les raisons pour lesquelles un certain nombre de groupes bancaires préfèrent lancer leur propre banque en ligne ou racheter des start-up bancaires à succès. Soulignons qu’il est possible de faire une comparaison banque en ligne pour trouver l’établissement qui présente actuellement le meilleur rapport qualité-prix sur le marché.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top