La concurrence entre les banques s’intensifie

Une jeune fille qui sourit tient une carte de crédit et une tablette

Les banques traditionnelles perdent une certaine part de marché au profit des établissements en ligne. Avec la mobilité bancaire facilitée par la loi Macron, 12% des Français se disent prêts à changer de banque.

Parmi ces 12%, une personne sur quatre souhaite migrer vers un établissement en ligne. La principale raison qui motive ce choix est liée aux tarifs séduisants des banques sans agence.

Elles proposent en effet à leurs clients une gratuité ou une réduction sur l’ensemble de leurs produits et services. D’importantes économies, évaluées à environ 190 euros par an, s’offrent ainsi à leurs usagers, ce qui attire plus d’un. À noter que leur montant diffère selon le profil du client.

Les banques à distance présentent toutefois quelques limites qu’il est utile de préciser. En premier lieu, les clients souhaitent, pour certaines transactions compliquées, rencontrer un conseiller physiquement ; un service que les banques sans agence ne peut pas fournir. En second lieu, elles refusent d’accorder leurs produits et services à certaines personnes. Détails !

Confiance et intérêt accrus envers les établissements en ligne

Moins chères que les banques traditionnelles, les enseignes en ligne séduisent de plus en plus les clients.

Les établissements bancaires en ligne gagnent davantage la faveur des Français. Si en 2014, leur part de marché était évaluée à 7%, celle-ci a progressé à 8,3% au début de l’année 2016. Aujourd’hui, 62% des Français font pleinement confiance à ces banques sans agence. D’ailleurs un Français sur trois en a fait sa banque principale.

L’intérêt accru pour les enseignes en ligne est principalement dû à leurs tarifs alléchants. Alors que les banques de réseau révisent leurs frais bancaires à la hausse, les établissements à distance proposent des offres peu onéreuses qui permettent aux clients de réaliser d’importantes économies. Dans ce cadre, une récente étude révèle qu’en optant pour une enseigne en ligne, un client peut en moyenne économiser entre 180 à 190 euros par an, grâce à une gratuité ou une réduction sur certains produits et services.

À titre d’exemple, la carte bleue n’est pas payante chez de nombreuses banques à distance. En outre, les retraits déplacés n’y sont pas facturés alors que chez les banques traditionnelles, les frais prélevés sur ceux-ci vont augmenter.

Quelques points à souligner

Le montant des économies que les clients peuvent réaliser en optant pour une banque en ligne varie d’un usager à un autre et ce, en fonction de leurs revenus ainsi que des produits et services auxquels ils ont souscrit.

À titre d’illustration, pour régler ses frais bancaires, un cadre qui gagne 2 400 euros par mois s’acquitte annuellement de 238 euros chez la Caisse d’Épargne contre 56 euros chez Boursorama Banque. Un cadre supérieur touchant un revenu mensuel de 3 500 euros doit quant à lui payer 264 euros chez LCL contre 58 euros chez Fortuneo. Enfin, un jeune actif âgé de moins de 25 ans débourse 99 euros chez la Banque Populaire et 21 euros chez Boursorama Banque.

Enfin, il faut mentionner que les établissements en ligne excluent certains profils de clients à savoir ceux qui n’ont pas accès à Internet (principalement les seniors), les jeunes inactifs (notamment les étudiants et les stagiaires) ainsi que ceux qui ont un emploi précaire. C’est ainsi que certaines banques en ligne exigent un revenu mensuel minimum avant d’accorder une carte bancaire (1 000 euros chez Hello bank! et 1 200 euros chez Fortuneo).

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top