Les effectifs et réseaux d'agences Société générale en nombre décroissant

enseigne de la Société Générale

Les clients qui poussent la porte des agences se font plus rares en raison de l’intérêt qu’ont les « Millenials » pour les banques en ligne. Décision de la Société Générale : fermeture d’une centaine d’agences et suppression de 900 postes en plus des 2 550 déjà programmés début 2016. C’est ce que la banque a annoncé lors de la présentation de son plan stratégique. En tout, 3 450 emplois disparaitront d’ici 2020. En effet, chez SocGen, on se penche plus sur les mesures d’économie plutôt que de conjuguer les talents. Idem pour le réseau d’agences qui, dans les trois années à venir, sera réduit à 1 700 s’il en compte 2 000 actuellement.

Des banques qui peinent à séduire

Aujourd’hui, les grandes enseignes bancaires pour ne citer que le Crédit Agricole, BNP Paribas et bien sûr la Société Générale sont en train de payer au prix fort l’engouement qu’ont les jeunes générations pour les « néobanques ». En effet, ces derniers se tournent de plus en plus vers les banques en ligne comme Boursorama, Hello bank! ou N26, délaissant ainsi les banques traditionnelles.

Ces nouveaux acteurs essaient de séduire de plus en plus de nouveaux clients, en dépensant des millions d’euros en publicité et plan marketing. Une démarche qui se fait sentir sur leurs résultats. 30 000 nouveaux clients ouvrent un compte chaque mois selon un dirigeant de l’une de ces banques en ligne. Le marché devrait encore se dynamiser avec l’arrivée récente d’Orange Bank.

Important Mais la banque traditionnelle pourrait bien rebondir en privilégiant ses clients premium.

Dans le cas de la Société Générale, elle peut réaliser des marges confortables sur les achats d’assurances-vie ou d’autres produits financiers effectués par ses clients, au minimum des quadragénaires, qui disposent d’un ou de plusieurs comptes bien garnis. Dans son plan stratégique, le directeur général de la Société Générale, Frédéric Oudéa, exprime que

l’établissement compte bien utiliser son expertise en banque privée au bénéfice de ses clients fortunés et patrimoniaux et récolter d’ici 2020 plus de 200 millions d’euros de revenus supplémentaires.

Frédéric Oudéa.

Un recentrage important

Les autres enseignes pourraient bien suivre ce mouvement de recentrage qui risquerait de coûter plus cher sur le plan social. Selon l’analyse du président du syndicat national des banques (SNB-CGC), Régis Dos Santos,

depuis des mois, des réductions d’effectifs de 10 % à 15 % étaient prévues, mais cela pourrait aller bien au-delà. Le maillage du territoire sera remis en question puisque le client recherche plus une présence digitale qu’une présence physique.

Régis Dos Santos.

Important Les établissements financiers ont jusqu’à maintenant évité les plans sociaux massifs.

En effet, ils ont pu absorber une grande partie des suppressions d’emplois en jouant sur une pyramide des âges ou les non-remplacements de postes ainsi que les départs à la retraite leur ont permis d’éviter les plans sociaux massifs.

Mais cette stratégie risque fort de se cumuler et de ne pas tenir longtemps en raison des effets de la numérisation des opérations bancaires.

Les conseillers bancaires vont progressivement être remplacés par des IA comme celle mise au point par IBM « Watson » et utilisée par Orange Bank. Toutefois, la Société Générale est bien décidée à ne pas rater cette opportunité puisqu’elle a l’intention d’automatiser ses processus internes à 80 %.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top