L’utilisation des tokens dans la finance : des ajustements reste à faire

Monnaie euro. Pièces de monnaie avec cartes de crédit

Le numérique est devenu incontournable. Il s’est immiscé dans tous les secteurs d’activités, apportant à chaque fois son lot d’opportunités et répondant à des enjeux de plus en plus complexes. Dans le monde de la finance, cette digitalisation passe par la « tokenisation » des transactions et, comme il fallait s’y attendre, le secteur s’y dirige de manière presque inexorable.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150 € Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre

Que peut apporter la tokenisation ?

C’est l’un de ces néologismes dont on entend désormais fréquemment parler. La « tokenisation » ou l’usage des jetons numériques (tokens) s’impose petit à petit dans les transactions financières et dans la finance en général.

Dans l’univers de la banque par exemple, même si elles restent marginales, les transactions utilisant des tokens tendent à se vulgariser.

Le recours à des actifs numériques apporte un gain de temps appréciable. Pour le client, cela pourrait se traduire par une réduction significative des frais bancaires. En tant que moyens de paiement, les tokens peuvent être d’une très grande efficacité.

Outre le monde de la banque, c’est tout le paysage financier qui est en train de se transformer avec les cryptoactifs. Leurs fervents défenseurs clament qu’ils apportent davantage de sécurité et de transparence, grâce notamment à la technologie des blockchains.

Je compare les offres bancaires

Un caractère ambigu

Certains mettent donc en avant l’aspect sécurisé des transactions en cryptoactifs, tandis que les détracteurs soutiennent qu’ils sont, au contraire, très vulnérables et sont aujourd’hui la cible idéale des pirates informatiques.

De plus, les cryptomonnaies trainent encore la mauvaise réputation de « porte ouverte au blanchiment d’argent et autres fraudes ». En effet, la monnaie virtuelle continue de présenter quelques zones d’ombre.

Un manque de stabilité

ImportantLes cryptoactifs sont extrêmement volatiles. Cette instabilité peut conduire à un effondrement soudain, comme ce fut le cas avec le conglomérat de cryptoactifs FTX et Terra-Luna.

Si la tokenisation de la finance est à ce point inévitable, il sera nécessaire, voire obligatoire, d’établir une législation claire et de mettre en place un cadre règlementaire précis.

C’est seulement de cette manière que les différents acteurs et les futurs investisseurs pourront, en toute confiance, mener des opérations avec ces actifs virtuels.

À retenir
  • La tokenisation de la finance est en train de s’opérer peu à peu.
  • L’usage des cryptoactifs présente de nombreux avantages, notamment dans le milieu bancaire.
  • Les cryptoactifs affichent toujours des côtés ambivalents nécessitant la mise en place d’une législation claire.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.