Prélèvement bancaire automatique : les points de vigilance

Un homme vient de tirer son argent sur le distributeur automatique de billets.

D’une grande praticité, le prélèvement automatique permet de régler ses dépenses et factures mensuelles sans avoir à gérer de fastidieuses formalités. Pour les entreprises, ce procédé offre un gain de temps précieux, tout en contribuant à améliorer le flux de trésorerie. Pour autant, la vigilance est de mise face à certaines pratiques.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
200€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre

Prélèvement automatique : un mode de paiement courant

De nombreux particuliers choisissent le prélèvement automatique pour régler tout ou partie de leurs factures mensuelles : électricité, téléphone, énergie, etc.

À la différence du paiement par carte ou par chèque, ce type de prélèvement permet de transférer les sommes directement d’un compte bancaire à un autre, aussi bien pour les dépenses ponctuelles que régulières.

Pour autoriser le prélèvement bancaire automatique, le titulaire du compte doit remplir un mandat de prélèvement auprès de sa banque. Une fois celui-ci validé, il est avisé de la date et du montant de chaque prélèvement effectué par les créanciers.

Il arrive cependant qu’un débiteur soit victime d’un double prélèvement ou d’un prélèvement injustifié. Des erreurs qui, lorsqu’elles s’accumulent avec les frais bancaires, peuvent coûter très cher. Comment éviter ces pièges ?

Je compare les offres bancaires

Les moyens de contestation

ImportantEn principe, le débiteur dispose d’un délai de 8 semaines à compter de la date du prélèvement pour contester l’opération litigieuse. La banque dispose alors de 10 jours ouvrables pour donner suite à sa demande. Il convient de préciser que le délai de contestation est rallongé jusqu’à 13 mois lorsque la contestation du débiteur porte sur un prélèvement non autorisé.

Dans le cas où le litige n’est pas réglé, il est toujours possible de faire appel à un médiateur bancaire dont le rôle consiste à rechercher, dans un délai court, des solutions ou compromis au litige. À qui revient la charge de contrôler les sommes prélevées ?

En toute logique, c’est à chaque client de vérifier les sommes prélevées par ses créanciers sur son compte. La banque, en tant qu’établissement gestionnaire, se contentera de lui notifier ces prélèvements. Aussi, il est essentiel de tenir l’historique de ses dépenses récurrentes afin d’éviter les erreurs de prélèvement et le risque de conflit.

À retenir
  • Le prélèvement automatique présente de nombreux avantages pratiques.
  • Cependant, il est important de suivre méticuleusement les dates et montants des prélèvements afin d’éluder les situations conflictuelles, telles qu’une double facturation.
  • En France, le prélèvement automatique reste une pratique sûre et fiable : en 2019, plus de 4,3 milliards de prélèvements bancaires ont été enregistrés.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.