Les banques européennes à la traîne par rapport à leurs homologues américaines et chinoises

bâtiment bancaire américain

Le développement des banques européennes demeure faible par rapport à celui des banques outre-Atlantique et en Chine. De ce fait, selon un article rendu public par un organisme spécialiste du secteur, elles sont plus exposées aux risques relatifs à une instabilité économique et restent moins actives sur le marché international.

Étendre les activités des banques au-delà des frontières

D’après l’analyse des experts,

les pays du Vieux Continent doivent miser sur l’extension de la présence de leurs banques à l’international.

Ces derniers ont fait remarquer que

le manque de rentabilité des banques européennes les rend vulnérables face aux géants financiers américains.

De ce fait, il importe de mettre en place des banques d’investissement de dimension transnationale capables de concurrencer les grandes banques chinoises et américaines. Autrement dit, la création de grandes banques s’impose si l’Europe veut accroître sa compétitivité.

En effet, ses concurrents outre-Atlantique ont bel et bien surmonté la crise financière et réussi à restructurer leurs secteurs bancaires.

Les banques européennes sont à la traîne

D’ailleurs, en recourant à un comparateur de banques offshores, les utilisateurs ne pourront que constater qu’il est rare de trouver des banques européennes dans la liste des meilleurs établissements.

Néanmoins, tout dépend de nombreux facteurs comme la nationalité du souscripteur, le montant du fonds à placer, et la législation qui régit le système bancaire du pays. Il ne faut pas non plus oublier que le risque de faillite est, à l’heure actuelle, fortement présent pour la majorité des établissements bancaires occidentaux.

Il est temps de réorganiser l’univers bancaire européen

L’univers bancaire européen requiert une réorganisation complète.

, a déclaré un membre d’un organisme spécialisé suisse.

Il faudrait privilégier les fusions afin de pouvoir créer des organismes de dimensions internationales et de faire face aux enjeux et perspectives avec plus d’assurance.

À ce titre, ce professionnel suggère :

  • l’alliance entre les différentes banques en Europe ;
  • le soutien aux fintechs proposant des offres bancaires.

Ces nouveaux acteurs financiers disposent des modèles économiques leur permettant d’être suffisamment résilients en cas de crises.

Des pays comme la Suisse sont actuellement en train de mettre en œuvre une stratégie visant à améliorer leur compétitivité sur le marché mondial.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top