Des algorithmes spécifiques pour anticiper les tendances du marché

Représentation de l'Intelligence Artificielle et des algorithmes

Les banques centrales restent souvent évasives dans les termes qu’elles emploient dans les différentes communications sur leur politique monétaire. De leur part, les investisseurs s’efforcent de comprendre au plus juste ces messages institutionnels, et ce, afin d’orienter au mieux leurs actions. Un exercice complexe désormais résolu en partie par l’intelligence artificielle.

Mesurer le pessimisme ou l’optimisme d’un discours

À chaque déclaration ou communiqué de la BCE, les investisseurs se doivent d’être attentifs à chaque mot, à chaque point et à chaque virgule afin de comprendre au mieux leurs sens, et d’en mesurer les impacts sur le marché.

Pour faciliter cet exercice, les investisseurs peuvent désormais compter sur l’intelligence artificielle. Des algorithmes d’analyse du langage et de la tonalité permettent aujourd’hui de déterminer la nature optimiste ou pessimiste d’un discours.

Important Ce type d’outils attribue un « indice de sentiment » aux communications effectuées par les banquiers centraux.

Celui-ci permet de mesurer dans le temps l’optimisme ou le pessimisme des discours de la BCE.

Comment ça marche ?

Important Pour réaliser cette prouesse, l’algorithme analyse toutes les informations à sa disposition. Il tient compte de toutes les déclarations du président de l’institution liées à la politique monétaire ainsi que de toutes celles des membres du directoire de la BCE.

Chaque communiqué ou discours est ainsi comparé aux textes publiés et déclarations déjà effectués par la BCE depuis sa création.

Concrètement, l’algorithme attribue des notes allant de -4 à 4 en fonction du caractère négatif ou positif des termes employés.

L’importance des mots est par ailleurs pondérée par les autres termes de la phrase, sans oublier l’intonation de la voix.

Des outils d’analyse complémentaires

Outre ce nouvel algorithme, d’autres applications permettent également d’anticiper les impacts d’un communiqué ou d’une déclaration sur les marchés en quelques fractions de seconde.

C’est le cas par exemple de Prattle Analytics, qui selon les lignes d’un magazine économique réputé, est capable d’analyser les rapports de réunions sur la politique monétaire de la FED.

L’outil pouvant anticiper, avec une marge d’erreur de 3 %, les mouvements de taux suite à un discours. De quoi permettre ainsi d’identifier quelle banque choisir par exemple.

Des outils complémentaires aux analyses humaines

« Ces outils ne se substituent pourtant pas aux analyses humaines qui demeurent indispensables »

Expliquent leurs concepteurs. En effet, ces algorithmes ne sont pas encore capables de distinguer l’ironie dans les discours et communiqués.

Certaines formulations peuvent par ailleurs être interprétées de multiples manières. Ce qui laisse toujours une part de mystère dans ces discours institutionnels.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top