Les emplois dans les banques peu à peu remplacés par les robots

des robots aux bureaux

Si le secteur bancaire a longtemps fait preuve d’une grande stabilité et s’est érigé comme la garantie d’une carrière à vie pour les employés, sa transformation semble aujourd’hui inéluctable. De plus en plus d’établissements bancaires entament leur virage numérique. Chez BNP Paribas Fortis, une centaine de postes sont « occupés » par des robots et le phénomène n’est pas près de s’arrêter.

Un important gain de productivité en perspective pour les banques

Important Comme de nombreux secteurs liés aux services, celui des banques n’est pas épargné par l’essor des nouvelles technologies.

Un revirement également dicté par le changement de comportements des consommateurs et clients qui sont de moins en moins nombreux à fréquenter leurs établissements bancaires. Le digital tend à prendre de l’ampleur, propulsé par les atouts des banques en ligne et par la possibilité de robotiser certaines tâches.

Chez BNP Paribas Fortis, 2,5 millions de clients sont déjà passés au numérique. Maxime Jadot, administrateur directeur général de l’enseigne, affirme également que

« 140 programmes de robots remplacent actuellement 100 emplois. La productivité au sein de la banque s’en trouve améliorée grâce à un traitement automatique et plus rapide des données et des messages client, entre autres avantages ».

Maxime Jadot.

Pour les clients actuels et potentiels des organismes financiers, cette évolution a son impact sur la qualité des services. À l’heure où les offres sont très nombreuses et variées, savoir quelle banque choisir reste encore un vrai dilemme.

La fermeture d’agences et la suppression de postes inévitables

Avec un nombre sans cesse croissant de clients qui font usage de leur ordinateur ou leur smartphone pour gagner du temps dans leurs opérations bancaires, la présence des agences physiques devient quelque peu facultative.

Important Une situation qui pousse les dirigeants à fermer des agences, jusqu’à hauteur de 200 pour BNP Paribas Fortis dans les trois prochaines années et 300 d’ici 2020 pour la Société Générale.

La suppression d’emplois va de pair avec cette politique, avec des perspectives qui se chiffrent à plusieurs milliers dans le réseau européen :

  • 2 200 postes d’ici 2021 pour BNP Paribas Fortis,
  • 4 000 pour BPCE entre 2017 et 2020…

Si l’intelligence artificielle fait désormais partie du paysage bancaire, l’intervention humaine reste néanmoins indispensable pour les métiers spécialisés, comme l’accompagnement client pour des demandes particulières et les expertises.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top