Les banques marocaines partent à la conquête de l’Afrique

La banque Attijariwafa bank, l'une des banques au Maroc

La stratégie de développement des banques marocaines inclut leur expansion sur tout le continent africain. Plusieurs d’entre elles sont actuellement en train de renforcer leur présence sur le marché bancaire africain. Elles comptent notamment s’installer dans les pays subsahariens. Leur ambition est de conquérir même les zones où le taux de bancarisation est particulièrement faible.

Le réseau s’est très rapidement développé

Le marché bancaire marocain étant jugé comme présentant de nombreuses faiblesses, les principaux groupes bancaires actifs dans le pays ont eu l’idée commune de partir à l'assaut des marchés du continent, et de pénétrer jusque dans les zones les plus reculées.

En l’espace d’une décennie, plus précisément de 2006 à 2017, leurs parts de marché sur le continent africain ont nettement augmenté. Ces institutions ont réussi à s’installer dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest. La conquête de la partie est et du centre est également en très bonne voie.

Les banques marocaines sont ainsi présentes presque partout en Afrique de sorte que lorsqu’un particulier s’interroge sur quelle banque choisir, peu importe le pays où il se trouve, il trouvera au moins un établissement marocain dans la liste des organismes financiers mise à sa disposition.

Au sein de la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), la Banque centrale populaire (BCP), Attijariwafa bank et BMCE BoA font figure d’acteurs majeurs. Au Burkina Faso, par exemple, toujours sur la même décennie, leurs parts de marché se chiffraient initialement à 6 % avant d’atteindre 29,95 % vers fin 2017.

L’internationalisation, plus qu’une stratégie

Si les groupes bancaires marocains tiennent tant à étendre leur influence à l’international, c’est aussi par volonté d’entrer dans le cadre du projet de développement insufflé par les autorités du pays (gouvernement, autorités financières et économiques, etc.).

Important Ils ont également décelé l’énorme potentiel présenté par des pays en émergence, mais qui affichent encore un taux de bancarisation assez faible.

Le but du jeu est donc d’arriver les premiers pour être les premiers servis.

Enfin, les banques marocaines ont accéléré leur déploiement à l’étranger pour les besoins de leurs principaux clients, c’est-à-dire pour suivre les mouvements des grands groupes industriels qui œuvrent un peu partout en Afrique.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top