Les enfants, nouveau cœur de cible des néobanques

Un enfant qui met des pièces de monnaies dans une tirelire

Les néobanques continuent de rajeunir leur clientèle. Après les jeunes actifs, c’est-à-dire les adultes à peine engagés dans la vie professionnelle, c’est au tour des enfants d’être la cible privilégiée des banques en ligne. Ces dernières rivalisent de créativité pour attirer les plus jeunes. Ainsi, la Banque Postale a par exemple lancé Jaab, un porte-monnaie connecté destiné aux 8-14 ans. Cette stratégie marketing poursuit un double objectif : d’une part, fidéliser les parents et, d’autre part, tisser une relation durable avec les enfants qui seront plus tard des consommateurs actifs.

Des offres qui ont un but didactique

Jadis, il fallait attendre sa majorité pour pouvoir ouvrir un compte bancaire. Aujourd’hui, ce privilège est à la portée d’un enfant de 10 ans.

Cette révolution, on la doit aux néobanques, ces banques « Nouvelle Génération » qui ambitionnent de changer le paysage bancaire, qui usent de tous les stratagèmes pour se développer rapidement, et dont le nombre s’est accru de manière exponentielle ces dernières années, la révolution numérique aidant.

Bien évidemment, un enfant de 10 ans ne connaitra pas sur les bouts des doigts tous les rouages du système bancaire et il ne se verra pas proposer des produits complexes, comme des épargnes ou des assurances-vie.

Les néobanques espèrent plutôt les initier petit à petit au monde de la finance, leur faire comprendre le déroulement des opérations basiques, telles que les achats et les paiements sans contact (pour leur gouter ou leurs fournitures scolaires, par exemple).

Une liberté surveillée

Important Le compte courant pour les enfants évite également aux parents de leur confier de l’argent liquide.

Et à l’image de ce que proposent les fintechs, comme Xaalys, Kard ou Pixpay, les adultes ont encore le plein contrôle des activités de leurs bambins.

Ils peuvent surveiller les achats ou bloquer l’accès aux sites commerciaux qu’ils jugent inappropriés. Mais ils peuvent aussi directement alimenter le compte.

Boursorama avait ouvert la voie

L’offre pour les jeunes existe chez la banque en ligne Boursorama Banque depuis 2017. À l’époque, la clientèle visée se trouvait plutôt dans la fourchette 12-17 ans.

Depuis, de nombreuses enseignes lui ont emboité le pas. Banque Postale, par exemple, a lancé une solution de paiement pour les achats n’excédant pas 30 euros effectués par les enfants de 8 à 14 ans.

L’âge des clients ciblés varie donc d’une banque à l’autre, tout comme les tarifs. Si certains font preuve d’audace et prônent la gratuité, d’autres se montrent plus pragmatiques et ponctionnent des frais, lesquels dépassent rarement les 3 euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top