Beaucoup de Français estiment que leur pouvoir d’achat a diminué

portefeuille avec monnaie et billets

Du 18 au 20 mars 2019, BVA-La Dépêche a mené un sondage consacré à la gestion du budget auprès des Français. Il en ressort que 44 % d’entre eux redoutent de s’appauvrir dans les années à venir. Cette étude révèle en effet un fort sentiment de baisse du pouvoir d’achat.

57 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat risque de baisser dans les prochains mois. Cette possible diminution est perçue plus largement par les plus de 50 ans et les ruraux. En effet, leur part est respectivement de 63 % et 62 %. Les moins de 35 ans, plus précisément 47 % d’entre eux, sont moins inquiets à ce sujet.

Par ailleurs, 55 % des Français semblent éprouver des difficultés en cas de dépenses imprévues à partir de 500 euros. Cette situation concerne plus exactement 78 % des CSP-, 67 % des moins de 35 ans, 64 % des femmes et 61 % des ruraux.

Certaines catégories de population plus concernées que d’autres

Cette année, la proportion de Français craignant de devenir pauvres a augmenté de 7 points par rapport à mars 2016. 44 % d’entre eux redoutent en effet ce scénario pour les prochaines années tandis que 50 % estiment qu’il n'est pas probable. Cette situation fait naître d’importants clivages sociodémographiques. En effet :

  • 59 % des CSP-, 54 % des 25-34 ans et 52 % des femmes éprouvent cette inquiétude.
  • les cadres, les plus de 65 ans et les hommes se montrent plus optimistes concernant leur futur : ils sont respectivement 21 %, 37 % et 34 % à ne pas redouter la pauvreté dans les années à venir.

La directrice d'études chez BVA, Blandine Tardieu, détaille :

À propos de leur pouvoir d'achat, deux tiers des Français considèrent qu'il a diminué au cours des 12 derniers mois (66 % contre 23 %), estimant qu'il est resté le même et 11 % qu'il a augmenté. Une proportion stable par rapport à février 2018 où 68 % considéraient que leur pouvoir d'achat avait baissé.

Blandine Tardieu.

Un tiers des Français estiment également que leurs dépenses alimentaires et de transport ont augmenté au cours des 3 derniers mois. Il s’agit probablement d’une conséquence de la conjugaison des hausses des prix de l’alimentation et du carburant. En revanche, une majorité d’entre eux a le sentiment que les dépenses liées aux vêtements, aux loisirs et aux vacances ont baissé depuis 3 mois.

Les Français gèrent difficilement leur budget

Si 63 % des Français affirment épargner de l'argent, 34 % d’entre eux le font de façon irrégulière. Cette pratique concerne davantage les cadres et les personnes dont les revenus excèdent 2 500 euros.

Par ailleurs, 35 % des sondés déclarent être régulièrement à découvert sur leur compte bancaire et seuls 36 % ne semblent jamais se trouver dans une telle situation. Cela met en lumière une gestion de budget difficile.

En effet, plus de 4 Français sur 10 se disent être confrontés régulièrement à des fins de mois difficiles. De manière plus précise, 21 % des répondants déclarent connaître cette situation chaque mois et 23 % d’entre eux plusieurs fois dans l’année. Ces difficultés financières sont davantage observées chez 63 % des CSP-, 58 % des moins de 35 ans, 52 % des ruraux et 51 % des femmes.

De même, plus de 4 répondants sur 10 déclarent éprouver des difficultés à pourvoir à des dépenses fondamentales comme l’alimentation (43 %) ou encore le paiement de certains actes médicaux (45 %). Encore une fois, les CSP-, les moins de 35 ans et les femmes sont davantage touchés par ces problèmes financiers. Enfin, pour faire face à une dépense imprévue, 70 % des sondés disent recourir à leur épargne tandis que 26 % confient emprunter de l’argent à leurs proches.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top