L’énergie renouvelable au cœur des activités de financement des banques françaises

panneaux solaires pour énergies renouvelables

Le numéro un de la FBF, Frédéric Oudea, a affirmé que l’énergie non polluante est au cœur des activités de financement des banques françaises. Ayant instauré des politiques de désengagement des énergies fossiles, les grands groupes français orientent peu à peu leurs actions d’investissement et de financement vers l’énergie verte, explique-t-il. D’ailleurs, quatre banques tricolores figurent dans la liste des 10 établissements leaders mondiaux dans le financement de la transition écologique, selon toujours sa déclaration.

Prendre en compte le risque climatique

Les banques françaises apportent leur contribution dans l’accompagnement de la transition énergétique par le financement des projets verts. D’autre part, elles proposent également à leurs clients des fonds d’investissement destinés à renforcer la protection de l’environnement.

« Le risque climatique est ainsi introduit dans les stratégies banques »,

précise la Fédération bancaire française.

Les particuliers et entreprises qui souhaitent investir en faveur de la transition écologique peuvent alors trouver des offres en accord avec leurs attentes en utilisant notre comparatif de banques.

D’ailleurs, les banques tricolores fournissent un large éventail de services de financement et de conseil pour les projets verts dans le monde.

Et pour montrer sa détermination, la profession bancaire française va mettre en place un calendrier global de désengagement des activités liées au charbon dès l’année prochaine. En attendant, elles mettent en oeuvre des solutions de financement consacrées aux énergies renouvelables.

En 2018, le montant des financements octroyés à des projets énergétiques verts s’élève à 38,5 milliards d’euros.

La transition verte démarre très lentement pour les banques françaises

Le numéro un de la Fédération bancaire française a reconnu que

« La transition énergétique démarre très lentement dans le secteur ».
« Il est impossible de basculer brusquement dans le financement vert »,

a-t-il martelé.

Important D’ailleurs, un rapport diffusé par Oxfam France et les Amis de la Terre, fin novembre 2019, semble confirmer ses propos : quatre grands groupes bancaires français (Société Générale, BPCE, BNP Paribas et Crédit Agricole) soutiennent encore des projets fossiles en 2018, à travers des financements, des investissements en actions et des émissions d’obligations.

Ces projets polluants s’implantent aussi bien en Europe que dans d’autres pays du monde.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top