Vybe s’est donné pour objectif de garder dans son giron ses clients ados une fois l’âge adulte atteint

capture ecran du site Vybe

Un des derniers-nés de l’univers des néobanques, Vybe a vu le jour dans un monde hautement concurrentiel et particulièrement volatil en se fixant pour clients cibles les jeunes de moins de 18 ans. Une catégorie de clientèle que l’enseigne entend fidéliser même à l’âge adulte en mettant sur pied une stratégie qui leur est destinée.

Grâce à une levée de fonds fructueuse de 2,2 millions d’euros effectuée auprès de nombreux business angels de renom, la néobanque Vybe se dit actuellement mieux armée pour venir à bout de l’objectif qu’elle s’est fixée d’atteindre. Celui de faire en sorte d’empêcher ses clients les ados de changer de banque en essayant de répondre à leurs attentes dès leur jeune âge et une fois devenus adultes.

Ce qui parait impossible si l’on tient compte de différents éléments, sauf que l’enseigne fait preuve d’un optimisme particulier sachant que la stratégie qu’elle a choisie pourrait l’aider à y parvenir dans les meilleures conditions.

La néobanque s’est fixé un objectif ambitieux

Pour Vybe, évoluer dans le segment des ados n’est pas un choix hasardeux même s’il s’agit d’une filière fortement dominée par des concurrents de taille comme Kard, Pixpay ou Xaalys et que c’est un marché particulièrement volatil. Simplement parce qu’en choisissant ce segment, la néobanque s’est fixée un objectif ambitieux si l’on croit Vincent Jouanne, son CEO précisant que :

L’ambition de la banque est progressivement d’élargir sa palette pour attirer les ados, mais surtout les garder dans son giron une fois qu’ils et elles atteignent l’âge adulte.

Vincent Jouanne.

Et d’ajouter :

Pour convaincre les adultes de demain, il faut déjà arriver à rassurer leurs chaperons d’aujourd’hui. L’idée est de prendre en quelque sorte nos clients au berceau et de les accompagner dans leur vie.

Vincent Jouanne.

Ce qui ne serait sans doute pas facile, mais l’enseigne reste confiante en prenant en compte de certains indices enregistrés durant la phase de précommande de son service. À savoir les :

  • 300 000 téléchargements de l’application Vybe ;
  • 195 000 précommandes de cartes bancaires.

Des indicateurs encourageants pour la banque qui a d’ailleurs prévu d’atteindre la barre des 30 000 ouvertures de comptes d’ici l’horizon 2020.

Une stratégie particulière pour une clientèle particulière

Il va sans dire qu’avec un objectif aussi ambitieux, Vybe se doit de faire preuve de discernement d’autant que la néobanque a choisi de faire face à une clientèle particulière. Ce qui est chose faite si l’on croit son CEO faisant savoir que :

En regardant ce qui se faisait dans le secteur bancaire qui ciblait les ados, on a trouvé ça assez ringard. Les offres sur le marché étaient l’équivalent du « salut les djeunz » lancé par les parents dépassés.

Une façon de dire que la banque a trouvé un créneau qu’elle entend bien exploiter en soulignant que :

Le monde de la banque fait peur aux ados, notre idée, c’est de rester cool et de créer une banque pour eux.

Ainsi, l’enseigne entend y parvenir en misant sur les avantages du système de cashback pour appâter ses abonnés lorsqu’ils utilisent la carte Mastercard prépayée mise en leur disposition étant donné que ce mécanisme permet de bénéficier d’une réduction lors d’une emplette effectuée auprès des marques partenaires de Vybe.

Une manière de garder l’emprise sur ces derniers tandis que pour en attirer d’autres, l’entreprise a fait appel à la stratégie marketing « head of TikTok » mettant en avant son compte Instagram qui organise des « concours hebdomadaires à grand renfort d’emojis » qui a d’ailleurs permis à Vybe de séduire 54 000 abonnés bien avant son lancement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top